Montréal pour les :

Mesure de la consommation d'eau: Montréal initie le processus d'acquisition de 2 900 compteurs

29 juin 2012

Montréal, le 29 juin 2012 - Dans le cadre du déploiement de la Stratégie montréalaise de l'eau 2011-2020, M. Richard Deschamps, vice-président du comité exécutif, responsable du développement économique, des infrastructures et des grands projets de la Ville de Montréal, annonce le lancement de trois appels d'offres  distincts visant l'acquisition de compteurs, d'émetteurs et d'accessoires permettant l'installation de 2 900 compteurs d'eau dans le secteur non résidentiel. L'octroi de ces trois contrats est prévu à l'automne 2012.

« Le lancement des premiers appels d'offres du Programme de mesure de la consommation d'eau est une étape importante dans notre démarche visant l'obtention d'un bilan précis de l'usage de l'eau à Montréal. L'installation de ces compteurs d'eau dans les industries, commerces et institutions contribuera à diminuer les mauvais usages et à préserver notre richesse collective, l'eau potable », d'indiquer M. Deschamps.

2012-2014 : déploiement des premiers compteurs d'eau
L'acquisition de ces équipements permettra à la métropole de combler ses besoins d'installation de compteurs pour les deux premières années d'opération de son programme de mesure de la consommation d'eau. L'appel d'offres est ainsi scindé en plusieurs lots afin de profiter d'une plus grande ouverture du marché. Par ailleurs, l'achat d'un nombre limité de compteurs permet d'éviter de lier la Ville à une entente contractuelle comportant des technologies désuètes dans le futur.

La plupart des compteurs qui seront acquis serviront aux bâtiments dont les usages sont liés aux usines, hôtels, motels, manufactures légères et lofts commerciaux. Ces nouveaux compteurs seront reliés à des émetteurs permettant la collecte de données à distance au moment où ils seront sollicités par le système de relève. De plus, la Ville souhaite faire l'acquisition d'accessoires pour permettre la pose des compteurs par ses cols bleus : adaptateurs, raccords, etc.

Rappelons que la pose de compteurs d'eau dans les industries, commerces et institutions répond aux exigences de la Stratégie québécoise d'économie d'eau potable (SQEEP). Il en est de même en ce qui concerne l'obtention d'un bilan précis de l'usage de l'eau et la diminution de 20% de la production d'eau potable d'ici 2017 par rapport à 2001. Soulignons que la Ville doit atteindre ces objectifs afin de maintenir son éligibilité aux subventions gouvernementales.

Dans sa nouvelle mouture, le projet d'installation de compteurs d'eau vise à doter la Ville de Montréal de quelque 16 200 compteurs d'ici 2018. Financé sur une période de quinze ans, le coût de ce projet estimé à 55 M$ sera relayé aux propriétaires des bâtiments visés.

Précisions qu'afin de ne pas nuire au processus d'appels d'offres, l'administration montréalaise se doit de limiter ses commentaires aux seules informations contenues dans le présent communiqué de presse.

Une vision claire de la gestion de l'eau : la Stratégie montréalaise 2011-2020
Un plan de financement sur dix ans assurera la réalisation des projets majeurs enchâssés dans la vision globale de la gestion montréalaise de l'eau. Les principales caractéristiques du Plan sont les suivantes :
• Budget d'investissements : 4,6 G$ sur 10 ans;
• Budget de fonctionnement : 3,9 G$ sur 10 ans.

Selon M. Richard Deschamps, les Montréalaises et Montréalais réalisent l'importance d'accélérer les investissements visant à rénover les canalisations et les usines municipales. Un consensus social est établi pour maintenir cet effort collectif entrepris en 2004 pour rattraper le déficit d'entretien accumulé : « Les récents événements rappellent l'importance de doter Montréal de nouveaux outils pour améliorer l'efficacité de ses interventions et agir en amont des problèmes ». 
 
Le responsable des infrastructures souligne également que les premiers résultats sont probants : la quantité d'eau distribuée par personne a diminué de 17 % depuis 2001 et le taux de fuites a diminué de 7 % par rapport à l'estimation de 2003. « Notre Administration a investi plus d'un milliard de dollars depuis dix ans pour remettre en état nos aqueducs, égouts et usines. Nous injecterons 4,6 milliards supplémentaires d'ici 2020 pour atteindre notre objectif d'économie d'eau. Nous devons maintenir le cap pour faire de Montréal une métropole durable et d'avenir », de conclure M. Deschamps. 

Pour en apprendre davantage sur la gestion montréalaise de l'eau, consultez le site Internet ville.montreal.qc.ca/eaudemontreal.


- 30 -