Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Lutte aux îlots de chaleur - Aménagement de vingt-et-une ruelles vertes dans Rosemont–La Petite-Patrie

22 juin 2012

Montréal, le 22 juin 2012 - Rosemont–La Petite-Patrie est en voie de devenir encore plus vert, et ce, jusque dans ses derniers quartiers, bref toutes ces ruelles où tant d'étés ont été vécus. L'objectif est encore une fois de réduire l'impact négatif des îlots de chaleur.

L'arrondissement a en effet profité d'une rencontre à la ruelle des rues Marconi et Alexandra pour inaugurer les dix nouvelles ruelles vertes aménagées depuis 2011, faisant suite à son programme de développement intensif mis de l'avant l'an dernier. Déjà en projet cette année, dix autres ruelles seront mises en vert d'ici l'été 2013, toutes en collaboration étroite avec les résidants des secteurs concernés.

« Les ruelles de Rosemont et de La Petite-Patrie ont de tout temps fait partie du patrimoine populaire des gens d'ici qui y ont campé toute leur vie depuis leur plus tendre enfance. Et nous voulons faire de ces lieux de vie patrimoniaux des jardins verts qui en amélioreront grandement l'aspect et le confort », a expliqué le maire de Rosemont–La Petite-Patrie, François William Croteau.

L'arrondissement a consacré l'an passé un budget annuel de 50 000 $ pour stimuler et encourager les résidants à verdir leurs ruelles, montant qui double pour atteindre 100 000 $ cette année. On a aussi autorisé l'excavation de certaines parties du domaine public en vue de permettre aux résidants d'y aménager des plates-bandes et de redéfinir l'atmosphère de leur arrière-cour.

Les travaux d'aménagement auront permis l'enlèvement d'une superficie de près de 5 000 pieds carrés de béton et la plantation de plus de 200 arbres et arbustes et de nombreuses plantes vivaces.

Par ailleurs, ces ruelles vertes bénéficient d'un soutien financier de 21 500 $ provenant de la Ville de Montréal, du Mouvement Desjardins et de l'arrondissement pour la réalisation de murales. Celles-ci permettent d'ajouter une dimension artistique aux projets tout en diminuant les espaces propices aux graffitis.

Le développement des ruelles vertes a été confié à la Société de développement environnemental de Rosemont–La Petite-Patrie, dans le cadre du programme Écoquartier.

Une vingt-et-unième ruelle verte
Rappelons en outre que l'arrondissement a entrepris à l'été 2011 la transformation d'une ruelle (De Saint-Vallier et Chateaubriand, entre Saint-Zotique et Beaubien) en une oasis de fraîcheur de 600 mètres qui relie les stations de métro Beaubien et Rosemont.

Il s'agit d'un projet à échelle humaine, original et novateur, qui s'inscrit dans le déploiement résidentiel de l'arrondissement, comprenant le Quartier 54 et éventuellement le secteur Bellechasse. Le coût d'aménagement de cette ruelle et des abords est estimé à 250 000 $, dont un montant de 150 000 $ est financé par le Fonds vert, dans le cadre de l'Action 21 du Plan d'action 2006-2012 sur les changements climatiques (PACC) du gouvernement du Québec.

Liste des dix ruelles vertes complétées :
Alexandra–Marconi / sud de Jean-Talon
2e–3e Avenue / Holt–Dandurand
5e–6e Avenue / Holt-Dandurand
Charlemagne-Jeanne-d'Arc / Sherbrooke-Rachel
5e–6e Avenue / Holt-Rosemont
39e¬40e Avenue / Beaubien–Bellechasse
Aylwin–Cuvillier / Sherbrooke–Rachel
Fabre–Marquette / Saint-Zotique–Bélanger
Joliette–Chambly / Sherbrooke–Rachel
15e–16e Avenue – Beaubien–Saint-Zotique