COVID-19
Reprise progressive des activités : savoir ce qui est ouvert ou fermé. S'informer

On change l'heure, on vérifie son avertisseur!

9 mars 2012

Montréal, le 9 mars 2012 – Avec le passage à l'heure avancée dans la nuit du 10 au 11 mars, messieurs Claude Trudel, responsable de la sécurité publique au comité exécutif de la Ville de Montréal, et Serge Tremblay, directeur au Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), rappellent qu'il est obligatoire d'avoir un avertisseur de fumée fonctionnel dans son logis.

« Profitez donc du changement d'heure pour inspecter votre appareil, en changer la pile au besoin ou pour en installer un; il s'agit de gestes simples qui peuvent sauver des vies », recommande M. Trudel, responsable de la sécurité publique et maire de l'arrondissement de Verdun.

Le Service de sécurité incendie de Montréal déplore les 16 pertes de vie humaine enregistrées en 2011 lors d'incendies survenus sur le territoire de l'agglomération de Montréal. « Nous dénombrons, encore aujourd'hui, un trop grand nombre de décès attribuables aux incendies. Bien que le SIM ait intensifié ses actions visant à promouvoir la sécurité incendie au fil des ans, nous constatons qu'encore trop de résidences ne sont pas munies d'un avertisseur de fumée fonctionnel. Je le rappelle : votre sécurité doit être une priorité de tous les instants, la présence d'un avertisseur de fumée fonctionnel dans votre logis y contribue à tout moment », s'est exprimé M. Tremblay.  

Réglementation
En vertu du Règlement sur le Service de sécurité incendie de Montréal, le propriétaire d'une habitation doit installer un avertisseur de fumée par étage et le remplacer à un intervalle maximum de 10 ans. L'entretien de l'appareil, incluant le remplacement des piles, doit être effectué par l'occupant de l'habitation. Enfin, les propriétaires d'édifices à logements doivent tenir un registre de la vérification annuelle des avertisseurs de fumée, tout comme lorsqu'il y a vérification du système d'alarme-incendie. Les contrevenants s'exposent à des amendes.

Près de 100 000 avertisseurs de fumée vérifiés en 2011
Le SIM a presque doublé le nombre d'avertisseurs de fumée vérifiés. En effet, en 2011, à travers différents moyens, le service s'est assuré de la présence et du bon fonctionnement d'avertisseurs de fumée dans 99 610 logis sur un total de plus de 190 000 visites. Dans 30 % des vérifications effectuées, l'appareil de détection était non fonctionnel ou absent. 

Faites le bon choix!
L'avertisseur à ionisation, le plus commun, réagit rapidement aux incendies de grande intensité. Il convient mieux près des chambres à coucher. L'avertisseur à cellule photoélectrique (optique) réagit aux incendies qui couvent. Moins sensible à la cuisson et aux vapeurs d'eau, il déclenche moins d'alarmes intempestives. Il y a des modèles qui fonctionnent à l'électricité, à piles usuelles et à pile au lithium. L'avantage des avertisseurs alimentés avec une pile au lithium, c'est que celle-ci a une durée de vie d'environ 10 ans, tout comme l'appareil. Sachez qu'une date apparaît désormais sur l'emballage des avertisseurs de fumée; référez-vous à celle-ci pour savoir quand les remplacer. Quel que soit le modèle que vous sélectionnerez, assurez-vous que votre avertisseur de fumée porte l'homologation des Laboratoires des assureurs du Canada (ULC).

Activités
Ce samedi 10 mars, 39 agents de prévention du Service de sécurité incendie de Montréal, épaulés de 26 étudiants de l'Académie des pompiers, effectueront des vérifications d'avertisseurs de fumée dans plusieurs secteurs de l'agglomération de Montréal. Ils visiteront notamment les arrondissements d'Anjou, de Saint-Laurent, de Saint-Léonard, de Lachine, du Sud-Ouest, du Plateau-Mont-Royal, de Rosemont–La Petite-Patrie et de Ville-Marie. 

Pour en apprendre davantage sur l'avertisseur de fumée ou pour obtenir d'autres bons conseils de prévention des incendies, consultez le site Internet du Service de sécurité incendie de Montréal à ville.montreal.qc.ca/sim. Tous les détails entourant la réglementation nouvellement adoptée en matière de sécurité incendie s'y trouvent. 

-30-

Renseignements :
Division des communications et des relations avec les médias
Service de sécurité incendie de Montréal
Ligne média : 514  872-7687, du lundi au vendredi, entre 8 h et 17 h
Téléavertisseur : 514 749-7746, le soir et la fin de semaine