COVID-19
Reprise progressive des activités : savoir ce qui est ouvert ou fermé. S'informer

L'arrondissement injecte 150 000 $ de plus pour rendre nos rues davantage sécuritaires

21 juin 2011

Montréal, le 21 juin 2011 - Avec la fin des classes qui approche, les enfants seront bientôt plus nombreux à circuler dans les rues pour se rendre dans les parcs, les piscines publiques ou les bibliothèques de l'arrondissement du Sud-Ouest. Le maire Benoit Dorais a profité de cette période déterminante pour annoncer de nouvelles mesures afin de réduire la vitesse au volant et ainsi protéger les piétons.

Un travail déjà amorcé l'an dernier. L'arrondissement a investi 50 000 $ en 2010 dans différentes mesures, notamment l'installation de balises à mi-traverse priorité aux piétons et de balises à chevrons. « Cette première étape a été concluante. Nous poursuivons dans cette veine en injectant maintenant 150 000 $ en mesures d'apaisement dont 90 000 $ seront dédiés à la sécurité aux abords des écoles primaires et des terrains de jeu », a affirmé le maire Benoit Dorais.

Diminuer la vitesse dans nos rues

La vitesse représente un danger pour la sécurité des citoyens. Elle constitue l'une des deux principales causes d'accident au Québec avec l'alcool au volant. « La sécurité demeure un enjeu primordial dans le Sud-Ouest, d'où l'importance pour mon administration d'améliorer notre bilan routier », a précisé Benoit Dorais.

Liste des mesures qui seront initiées en 2011:

• Installation de douze balises à mi-traverse – vitesse affichée 30 km/h
• Installation de six balises à mi-traverse – sensibilisation aux enfants aux abords des parcs et des écoles primaires
• Acquisition de cinq nouveaux afficheurs de vitesse mobiles qui s'ajoutent au quatre déjà existants.
• Création de trois saillies vertes près d'écoles primaires aux intersections Allard/D'Aragon, Notre-Dame/Greene et Georges-Vanier/Coursol.
• Ajout de 20 nouvelles balises à mi-traverse – priorité au piétons
• Aménagement d'un terre-plein central sur Georges-Vanier entre Saint-Antoine et Coursol)

Toutes ces initiatives visent un meilleur partage de la chaussée entre les utilisateurs. « Nous souhaitons que les automobilistes, les cyclistes et les piétons comprennent qu'ils doivent adopter des comportements sécuritaires. Il en va de la sécurité de tous. Les automobilistes doivent respecter les limites de vitesse et les passages pour piétons. Par ailleurs, les cyclistes ont l'obligation de circuler sur la chaussée et dans le sens de la circulation tandis que les piétons doivent se rendre à une intersection ou à un passage pour piétons pour traverser la rue », a précisé Huguette Roy, conseillère d'Émard–Saint-Paul et responsable de la table de sécurité urbaine.

L'an dernier, le Sud-Ouest entamait une vaste campagne de sécurité routière en imposant notamment la limite de vitesse de 40 km/h sur l'ensemble des rues résidentielles de l'arrondissement. Des afficheurs de vitesse ont également été installés aux endroits stratégiques, de même que des balises à chevrons, pour rétrécir la voie de circulation, ainsi que des panneaux et des balises à mi-traverse incitant le respect envers les piétons.