Le site web de votre ville change. Découvrez-le

Berger blanc - L'arrondissement du Sud-Ouest resserre ses exigences

26 mai 2011

Montréal, le 26 mai 2011 -  En lien avec les récents événements impliquant le Berger blanc qui ont fait l'objet d'un reportage le 21 avril dernier à l'émission Enquête, sur les ondes de Radio Canada, l'arrondissement du Sud-Ouest a réagi rapidement afin de s'assurer du bien-être des animaux.

Le 27 avril, une lettre a été envoyée au président de Berger blanc, monsieur Pierre Couture, lui rappelant l'obligation de respecter le protocole entourant les pratiques de l'euthanasie ainsi que les lois et règlements en vigueur.

Par ailleurs, l'arrondissement a imposé une quinzaine de conditions à l'organisation, notamment :

- la réorganisation d'un système de caméra pour que les activités au Berger   blanc soient visionnées en temps réel;
- le contrôle des barbituriques par une personne compétente;
- la création d'un comité de condition animalière auquel siégera un représentant délégué par arrondissement;
- que l'euthanasie soit réalisée par un vétérinaire
- le respect des délais d'hébergement
- la mise en place de mécanismes permettant de retrouver les propriétaires d'animaux perdus.

« Aussi, de concert avec les 10 arrondissements qui font affaires avec Berger blanc, il a été décidé de resserrer la surveillance, entre autres par des visites non planifiées fréquentes et des rencontres régulières entre la direction du Berger blanc, la direction de la Ville de Montréal et des dix arrondissements concernés », a expliqué le maire Benoit Dorais.

Par ailleurs, l'équipe du maire Dorais adhère à la proposition de l'opposition officielle de créer un service animalier municipal qui offrira à l'ensemble des arrondissements un service de collecte et de refuge, qui, de surcroît, pourra valoriser avant tout la mise en adoption, la stérilisation et les meilleures pratiques en matière de soins et de bien-être animalier.

Vision Montréal a enjoint l'administration Tremblay d'étudier la faisabilité d'un tel projet et de déposer un rapport sur cette question lors du conseil du 20 juin prochain. L'opposition demande également d'initier une campagne de sensibilisation pour contrer l'abandon d'animaux domestiques.

« Pour l'heure, aucune autre entreprise n'a la capacité d'offrir un service qui convient aux besoins de l'arrondissement. C'est pourquoi, nous poursuivons notre collaboration avec Berger blanc, dans le respect des critères plus stricts qui leur sont imposés », a commenté Benoit Dorais.