Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Services centraux

Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal

Relève de la Direction générale adjointe à la qualité de vie

Directrice : Carole Paquette

Mission

En tant qu’acteur majeur dans l’aménagement d’une ville qui préserve son environnement, le Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal a comme mission d’améliorer la qualité de vie à Montréal par la protection, le développement, l’aménagement et la gestion de parcs et autres espaces verts.

Objectifs 2018

Élaborer des plans directeurs pour chacun des parcs urbains et des parcs-nature 

Importants travaux de maintien d’actifs:

  • Reconstruire des belvédères, passerelles et sentiers dans les parcs-nature et mettre en place de travaux correctifs nécessaires à la suite des inondations printanières de 2017.
  • Réaliser des travaux d’aménagement aux parcs Maisonneuve, Angrignon, Jeanne-Mance, Jarry et La Fontaine.

Développement du réseau des parcs :

  • Poursuivre l’ouverture graduelle du parc Frédéric-Backavec la planification des aménagements dans plusieurs nouveaux secteurs, ainsi que la conception d’une passerelle.
  • Aménager le secteur de l'île Lapierre située dans le parc-nature du Ruisseau-De Montigny et de nouveaux sentiers au parc-nature du Bois-de-Saraguay
  • Élaborer des propositions de création de promenades ou de corridors verts dans les secteurs de la ville plus fortement dépourvus en espaces naturels.

Site patrimonial du Mont-Royal :

  • Élaborer une vision globale de mobilité en synergie avec la table de concertation;
  • Mettre en œuvre un plan de lutte contre l’agrile du frêneédicté en 2017;
  • Poursuivre les travaux d’aménagement paysager aux abords du lac aux Castors, du chalet du Mont-Royal, du seuil du chemin de la Côte-des-Neiges et de la maison Smith.

Gestion des parcs-nature :

  • Bonifier le programme d’activitésen fonction des besoins exprimés par la clientèle et d’un repositionnement des services proposés par un exercice de planification stratégique réalisé en 2016.
  • Mettre à jour l’auditet implantation d’un outil technologique qui permet au gestionnaire de site de mieux communiquer à l’équipe d’aménagement les déficiences et priorités en vue du bon fonctionnement des opérations.

Forêt urbaine :

  • Reboiser les grands parcs en vue de refermer les ouvertures dans le couvert forestier créées par l’abattage des frênes, notamment au parc du Mont-Royal.
  • Poursuivre la stratégie de lutte à l’agriledans les rues et parterres aménagés afin de prévoir le remplacement très graduel des 46 000 frênes qui subsistent, en injectant systématiquement tous les deux ans tous les arbres dont le remplacement est reporté à plus long terme.
  • Supporter techniquement et financièrement les arrondissements dans l’élaboration de leurs plans de plantation décennale.

Priorités 2018 en matière de mise en valeur des milieux naturels et de la biodiversité :

  • Le projet de paysage humanisé à L'Île-Bizardse poursuit en 2018 en attente d’une approbation formelle par le Gouvernement du Québec. Les travaux exploratoires sont en cours avec des partenaires potentiels afin d’établir une stratégie de gestionappropriée une fois le statut décrété.
  • La nouvelle Loi sur la conservation des milieux humides et hydriques et de nouvelles dispositions de la Loi sur la qualité de l'environnement enjoint l’agglomération de Montréal à se doter d’un Plan de mise en valeur desmilieux humides. Ce plan vise à identifier les priorités de conservation ainsi que de proposer des projets de création de milieux humides. Ces projets sont financés par un fonds, lui-même alimenté par les promoteurs au moment de l’octroi des autorisations de destructions des sites jugés moins prioritaires.
  • L’obtention du statut de métropole pour Montréal en 2017 a été accompagnée d’un « droit de préemption » pour des propriétés immobilières que la Ville souhaiterait acquérir à des fins de protection de milieux naturels. Cela exige l’adoption d’une nouvelle règlementation qui sera élaborée et soumise aux instances au cours de l’année 2018.
  • Les programmes instaurés dans le cadre du plan de l’eauqui visent entre autres la réalisation d’aménagements par les arrondissements riverains de la rivière des Prairies seront maintenus en 2018.

Collaborations avec d’autres unités d’affaires de la Ville :

  • Les collaborations au sujet de Montréal Durable 2016-2020 se poursuivent et visent plus spécifiquement la création d’un réseau de partenaires privés et institutionnels pour accroître la mobilisation des grands propriétaires en matière de verdissement et de biodiversité.
  • Misant sur une expertise de pointe en matière de terrains sportifs, le Service a été mandaté par le Service de la diversité sociale et des sports, pour exécuter 16 projets en 2018.
  • La grande expérience du Service en matière d'aménagement de places publiques sera également mise à profit en 2018. En plus de réaménager le square Viger, le Service agira à titre de service exécutant pour le Service de la mise en valeur du territoire (SMVT), au square Dorchester et à la place du Canada, à la place des Montréalaises et dans les espaces publics qui composent la Cité administrative, située dans le site patrimonial de Montréal.