Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Stratégie de développement de 12 000 logements sociaux et abordables - La Ville de Montréal accorde une contribution financière de 2,3 M$ à l'organisme L'Anonyme pour offrir une meilleure qualité de vie à des chambreurs montréalais

15 août 2019

Montréal, le 15 août 2019 - Robert Beaudry, responsable de l'habitation au comité exécutif de la Ville de Montréal, annonce une contribution financière de 2,3 M$ à l'organisme L'Anonyme. Ce soutien, annoncé en présence de Pierre Lessard-Blais, maire de l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, et de Sylvie Boivin, directrice générale de L'Anonyme, permettra d'acquérir et de rénover une maison de chambres située au 3629-3631, rue Saint-Catherine Est.

Cette contribution de la Ville permettra de sécuriser l'achat de l'immeuble et de préserver la vocation d'une maison qui pourra offrir 14 chambres à des personnes dans le besoin.

« L'approche de l'organisme L'Anonyme vise à stabiliser les occupants vulnérables en leur offrant un logement et en leur faisant connaître les ressources disponibles afin qu'ils puissent améliorer leur qualité de vie. Nous partageons cette approche pour les populations vulnérables, et nous sommes fiers d'avoir mis en place des outils de financement novateurs qui nous permettent d'appuyer de telles initiatives, dans l'esprit de solidarité et de mixité sociale qui caractérise Montréal », affirme Robert Beaudry, responsable de l'habitation au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Ce projet novateur, développé en collaboration avec le Groupe de ressources techniques Bâtir son quartier, L'Anonyme et de nombreux partenaires communautaires et institutionnels, sera financé dans le cadre de la Stratégie de développement de 12 000 logements sociaux et abordables et du budget mis en place pour les projets hors-programmes.

« C'est un projet extraordinaire. La sauvegarde des maisons de chambres est très importante. Ça va aider à sortir des gens de la rue et à offrir un toit à des personnes qui en ont grandement besoin. Et grâce à ça, on redonne de la dignité à des gens qui n'en avaient plus, ce qui a aussi un impact favorable dans le quartier. Je tiens personnellement à remercier et féliciter L'Anonyme pour cette grande réalisation », déclare Pierre Lessard-Blais, maire de l'arrondissement Mercier – Hochelaga-Maisonneuve.

« Nous voulons permettre à des populations traditionnellement exclues des initiatives en logement social d'obtenir une chambre convenable et sécuritaire en réduisant au maximum les barrières d'accès. Nous sommes fiers de faire front commun avec tous nos partenaires communautaires et institutionnels du quartier pour lancer ce projet novateur », déclare Sylvie Boivin, directrice générale de L'Anonyme.

L'accès à un logement permanent et abordable est l'une des réponses à long terme pour réduire et freiner les problématiques d'itinérance. Les maisons de chambres répondent aux besoins de populations vulnérables et constituent une première étape vers une stabilisation après un séjour à la rue. Le parc de maisons de chambres de Montréal diminue d'année en année et la Ville de Montréal s'est engagée à prendre des mesures pour en assurer le maintien.

 

-30-