Une cuisine de rue qui mise sur les rassemblements événementiels pour la Ville de Montréal

14 mars 2019

Montréal, le 14 mars 2019 - Le responsable du développement économique et commercial et des relations gouvernementales au comité exécutif, M. Robert Beaudry, et la vice-présidente de l'Association des restaurateurs de rue du Québec (ARRQ), Mme Gaëlle Cerf, sont fiers d'annoncer un modèle plus simple et efficace pour la cuisine de rue à Montréal. Après des années à soutenir et encadrer la cuisine de rue sur le territoire montréalais, la Ville de Montréal misera sur les rassemblements événementiels autour de la cuisine de rue pour permettre à ce marché de passer en deuxième vitesse.

« Depuis 2012, la Ville de Montréal a travaillé afin de maximiser les chances de réussite de la cuisine de rue. La gestion par site a donné de la visibilité à l'industrie de la cuisine de rue. Au fil du temps, nous avons constaté que les propriétaires des camions de cuisine de rue se tournaient plutôt vers des événements et des rassemblements qui génèrent plus d'achalandage. Le modèle développé il y a cinq ans devait donc être adapté à la demande et à la réalité d'aujourd'hui. C'est pourquoi, nous avons collaboré avec l'industrie pour mettre en place un modèle plus simple, souple et efficace qui permettra à celle-ci de continuer de se développer et de proposer une offre diversifiée et satisfaisante pour les Montréalaises et Montréalais », lance M. Robert Beaudry.

L'expérience des dernières années a permis de constater que l'offre quotidienne n'est pas aussi performante que les rassemblements de camions, comme les Premiers vendredis du mois au Stade olympique et les activités au parc Tolhurst dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville.

Afin de donner plus de flexibilité à l'industrie, Montréal ne reconduira pas son règlement central 15-039, désignant des emplacements précis aux restaurateurs. Ce qui signifie que la gestion de la cuisine de rue revient maintenant entre les mains des arrondissements.

Modèle dans Ville-Marie

Puisqu'il accueille la majorité des sites ville de cuisine de rue, l'arrondissement de Ville-Marie prend les devants et implante une nouvelle approche sur son territoire dès l'été 2019.

La gestion et la promotion de la cuisine de rue dans Ville-Marie, qui étaient jusqu'à aujourd'hui gérés par l'entremise d'un comité de sélection municipal, sera désormais confié à l'ARRQ. C'est cette association qui s'occupera notamment des choix des camions et de la gestion au quotidien.

Précisons que le marché sera ouvert à tous les camions de cuisine de rue de l'île de Montréal qui sont conformes aux balises dictées par la Ville.

Le modèle misera sur une expérience urbaine événementielle plutôt que traditionnelle avec des sites fixes.

S'inspirant de la popularité connue au cours des années passées, des sites comme celui de la Place du Canada et du Square Victoria pourraient être les hôtes d'un rassemblement plus important de camions de cuisine de rue, par exemple un vendredi sur deux ou un jeudi par mois. L'arrondissement souhaite même créer un événement plus important chaque mois sur un site à déterminer avec l'ARRQ. Le calendrier de ces rassemblements, actuellement en cours d'élaboration, sera d'ailleurs déterminé par l'ARRQ de concert avec l'arrondissement.

« Les événements et la concentration de camions de cuisine de rue sont beaucoup plus rentables pour notre industrie. La Ville de Montréal a été à l'écoute de nos demandes et nous voyons ici une belle occasion de développer une autonomie qui est très précieuse pour notre jeune industrie. Nous allons développer un calendrier sur un mode événementiel qui sera facile d'accès via notre site web cuisinederue.org. Nous sommes très heureux d'avoir un partenaire comme la Ville de Montréal qui œuvre avec nous dans le développement de la cuisine de rue », affirme Mme Gaëlle Cerf.

L'arrondissement continuera d'assurer un suivi serré pour la conformité des camions, des installations et de la nourriture.

« L'arrondissement de Ville-Marie fait partie de l'aventure de la cuisine de rue depuis le début et nous allons continuer de prendre part à cette activité unique, rassembleuse et si populaire chez nous. Dorénavant, les camions de rue donneront des rendez-vous aux Montréalais », déclare M. Beaudry, également conseiller de Ville dans l'arrondissement de Ville-Marie.

-30-