La Ville de Montréal et le gouvernement du Québec soutiennent la Factry

29 mars 2017

Montréal, le 29 mars 2017 -La Ville de Montréal et le gouvernement du Québec sont heureux d'annoncer leur appui à la Factry, afin de soutenir les besoins de formation à Montréal d'une main-d'œuvre plus créative et agile, capable de s'adapter à la mutation de plus en plus rapide du marché du travail affecté par les changements technologiques.

 Le maire de Montréal et responsable du développement économique, M. Denis Coderre, et le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, ont annoncé l'octroi d'un soutien financier non récurrent de 500 000 $ à la Factry, qui permettra d'appuyer le démarrage de ce projet pour les années 2017 et 2018.

Cette somme est attribuée grâce à une aide financière du gouvernement du Québec accordée dans le cadre de l'Entente Montréal 2025, administrée par le Secrétariat à la région métropolitaine du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire. Le Secrétariat à la région métropolitaine accorde également une aide financière de 100 000 $ provenant du Fonds d'initiative et de rayonnement de la métropole pour le démarrage de la Factry.

« Ce projet permet à Montréal d'entrer dans un réseau international de créativité qui se déploie dans les villes les plus dynamiques de la planète », a déclaré le maire de Montréal, M. Denis Coderre. « La Factry renforcera l'économie créative de Montréal et contribuera au rayonnement de Montréal à l'international, notamment en renforçant son image de ville de savoir, de créativité et d'innovation », de préciser M. Coderre.

 « Montréal et le Québec doivent pouvoir s'adapter aux nombreux changements économiques mondiaux afin de mieux saisir les occasions qui se présentent. Pour que notre métropole se démarque face aux enjeux du 21e siècle, il est essentiel d'investir en formation et de pouvoir compter sur des travailleurs qualifiés qui feront rayonner le savoir-faire montréalais », a fait savoir le ministre M. Martin Coiteux.

 « Un projet comme celui que propose la Factry est inspirant pour les professionnels et stimulant pour la relève de l'économie créative québécoise. Notre gouvernement tient à soutenir de telles initiatives qui sont porteuses d'idées novatrices pour le Québec », a ajouté la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade.

 

À propos de la Factry

 Lancée en mai 2016, l'École de créativité la Factry est un organisme à but non lucratif et un nouveau centre de formation de calibre international destiné à forger des esprits créatifs capables de trouver des solutions inédites aux défis contemporains. Ses gestionnaires sont issus des grandes entreprises montréalaises de créativité. Son conseil d'administration est également composé de personnes de haut calibre. La Factry vise à favoriser le déploiement des talents créatifs montréalais. Les principaux thèmes abordés par la formation sont la créativité, l'économie, les communications et la collectivité.

 

Faits saillants

 De façon plus précise, la contribution financière de la Ville de Montréal au démarrage de la Factry s'élève à 250 000 $ par année pour deux années (2017-2018) pour un total de 500 000 $. Ce soutien financier favorisera la croissance de l'écosystème de l'innovation et de la créativité, qui permet d'attirer et de retenir les meilleurs talents à Montréal.

 

 

- 30 -