Vous ne disposez pas d’une version de Flash suffisamment récente pour visualiser cette vidéo. Vous pouvez télécharger la dernière version de Flash ici. Il est également possible que JavaScript ne soit pas activé.

Accueil > Artisans > Comédiens > Lothaire Bluteau

Lothaire Bluteau (né en 1957)

« Il m'a appris un métier, non pas pour que je marche dans ses traces,

ni pour que je l'imite, mais pour que je sache ce que je veux et comment je le veux. »

Lothaire Bluteau parlant de Paul Buissonneau,
Site Internet des Prix du Québec « Paul Buissonneau »

Lothaire Bluteau est de ces acteurs ayant commencé leur carrière en force. Quelques années seulement après sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal – après s’être produit principalement sur les planches de différents théâtres, incluant un passage formateur au sein de la Roulotte – il tient avec brio le rôle principal dans l’un des films les plus marquants du cinéma québécois, « Jésus de Montréal » (Denys Arcand, 1989). Il obtient un Prix Génie pour sa performance et enchaîne, en 1991, avec un rôle tout aussi mémorable, celui du Frère Laforgue, dans le désormais renommé Black Robe (Bruce Beresford). Au Québec, il est également reconnu pour son personnage de Pierre Lamontagne dans « Le Confessionnal », long métrage de Robert Lepage réalisé en 1995, où il tient de nouveau le rôle titre. Après cette prestation remarquable, il ne joue pratiquement plus au Québec.

En effet, à l’aise tant dans la langue de Molière que celle de Shakespeare, et profitant certainement du tremplin offert par sa performance remarquée dans « Black Robe », Bluteau a choisi de faire le saut du côté américain. Habitant tantôt New York, tantôt Las Vegas, il se produit depuis le milieu des années 1990 dans quelques films et dans plusieurs télé-séries, telles les populaires émissions Law and Order et 24.

1978 : Le chat botté

Sources