Crédits photos
 

Rendez-vous 2012

Alain Simard

Alain Simard

Président et fondateur
L'Équipe Spectra, Festival international de Jazz, FrancoFolies de Montréal et Montréal en lumière

Biographie

Fondateur du Festival International de Jazz de Montréal, des FrancoFolies de Montréal et de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, Alain Simard est président-directeur général de L’Équipe Spectra depuis ses débuts en 1977.

Entrepreneur passionné et visionnaire reconnu, il a reçu de nombreux prix tels que le Félix Hommage au Gala de l’ADISQ, le Grand Prix Ulysse de Tourisme Montréal et le Prix Hommage de la Société des Fêtes et Festivals du Québec. Il a été sacré Chevalier des Arts et des Lettres de la République française, fait Chevalier de l’ordre de la Pléiade et nommé Grand Montréalais, en plus d’être choisi à quatre reprises Personnalité de la semaine de La Presse. Il est d’autre part considéré par les Québécois comme « l’un de nos 10 plus grands bâtisseurs ».

Après avoir lancé l’idée 10 ans plus tôt, il inaugure en 2009 la nouvelle place des Festivals avec un grand concert gratuit de Stevie Wonder à l’occasion du 30e anniversaire du Festival de Jazz, en même temps que la Maison du Festival RTA. Il a fait partie de plusieurs conseils d’administration, dont celui ayant procédé à la fondation de l’ADISQ et ceux de Tourisme Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Intervention

Bonjour,

Si on veut que Montréal soit reconnu mondialement comme Métropole culturelle, notre premier défi est de maintenir et consolider notre masse critique de créateurs, de lieux de diffusions, d’événements majeurs et de compagnies reconnues internationalement.

Décidons aujourd’hui de nous donner les moyens de continuer de miser sur cet avantage stratégique malgré un contexte économique difficile. C’est une priorité collective!

Maintenant que nos gouvernements ont magnifiquement complété autour de la PDA les places publiques que nous proposions depuis 12 ans pour pérenniser le site utilisé par nos trois festivals, le Quartier des spectacles accueille aussi les TransAmérique, MUTEK, Juste pour rire, Présence autochtone, FFM et Nouveau Cinéma.

Ces grands événements sont devenus conjointement le symbole de notre effervescence culturelle, et notre meilleure source de visibilité à l’étranger.

Tous leurs spectacles gratuits en plein centre-ville avec des artistes émergents donnent l’occasion à un public enthousiaste de développer le « goût de la culture » sans déstructurer l’écologie du marché, puisque les grandes « stars » sont présentées en salle avec des billets payants.

Seule cette formule, UNIQUE à Montréal, d’animation GRATUITE permet d’attirer des foules suffisantes pour remplir nos hôtels, intéresser les journalistes étrangers et justifier des commandites majeures.

Existe-t-il une autre ville aussi vibrante, à la fois francophone, bilingue et multiculturelle, avec une telle diversité d’offre artistique de qualité?

Non, et c’est ce qui nous permet de rivaliser avec les Barcelone ou Berlin. Et il faut que ça se sache!

C’est là notre deuxième grand défi : il faut impérativement se « mettre en marché » comme Métropole culturelle en misant sur ce qui nous distingue, saisir chaque occasion de faire rayonner notre créativité et y consacrer les ressources nécessaires, notamment pour faire venir chez nous encore plus de blogueurs et journalistes étrangers.

D’autre part, les trois grands festivals sans but lucratif gérés par L’Équipe Spectra veulent devenir de véritables laboratoires pour les concepteurs et producteurs de contenus numériques et multimédias, en misant entre autres sur les nouvelles technologies interactives ou immersives.

Nous discutons déjà avec le PQDS, GSM prjct et le Planétarium RTA de joindre nos forces pour susciter de nouvelles créations en coproduction qu'il sera possible de faire circuler à l’international.

On sait par ailleurs que le PQDS veut s'associer au réseau Connecting Cities alors que MONTRÉAL EN LUMIÈRE planifie un jumelage avec La Fête des Lumières de Lyon.

Comme nous avons déjà entrepris plusieurs collaborations fructueuses avec de jeunes boîtes montréalaises dont les Studio Turbine, Geodezik, Graphic Emotion, AMETAC, Iregular, j'aimerais laisser la parole à une jeune représentante de la firme Geodezik : Marcella Grimaux.

Allocution de Marcella Grimaux

Bonjour, Geodezik est une petite boîte de conception vidéo à laquelle plusieurs grands noms du spectacle font régulièrement appel, dont Joe Cocker, Tina Turner, Michael Bublé, The Black Keys et Rihanna.

Pourquoi autant de succès à l'international? Parce qu'on a accès ici à une quantité de talents incroyables, que ça soit des designers, des cinéastes ou des animateurs 3D et c'est aussi ça Montréal Métropole Culturelle!

Je crois qu'il est très important que nos festivals deviennent de véritables lieux de recherche et développement pour nos créateurs d'art numérique. Des « showcases » pour nous faire connaître à l'étranger, oui, mais aussi pour s'assurer que nos événements demeurent des leaders dans leur domaine.

Car à l’international, l'innovation numérique prend de plus en plus d'importance dans les festivals. Il est donc primordial de mettre de l'avant nos créateurs multimédia dans nos événements.

Merci

  Version imprimable Version imprimable