Crédits photos
 
Accueil > Rendez-vous 2012 > Interventions > Jeannot Painchaud

Rendez-vous 2012

Jeannot Painchaud

Jeannot Painchaud

Président et directeur artistique
En piste / Cirque Éloize

Biographie

Diplômé de l’École nationale de cirque de Montréal, Jeannot Painchaud débute sa carrière au sein de diverses troupes en tant qu’acrobate, jongleur, comédien et spécialiste de la bicyclette artistique. En 1993, il cofonde le Cirque Éloize. Il joue d’abord dans les différents spectacles de la compagnie, puis quitte la scène en 1998 pour se consacrer au développement de l’entreprise. La rencontre entre individus de divers horizons et l’intégration des autres formes d’art au geste acrobatique sont au cœur de sa démarche artistique. En 2009, Jeannot signe la mise en scène d’iD, un spectacle dynamique mariant les danses urbaines et les arts du cirque. En octobre 2011, il devient le quatorzième Québécois à recevoir le prestigieux prix Samuel-de-Champlain. En 2012, il cosigne la mise en scène de la plus récente création du Cirque Éloize, Cirkopolis. Impliqué dans la communauté circassienne, Jeannot est président du conseil d’administration d’En Piste, le regroupement national des arts du cirque.

« J’ai fait du cirque parce que je rêvais de voyager autour du monde. C’est le moyen le plus accessible et le plus beau que j’ai trouvé pour le faire. »

Intervention

Bonjour,

Je me présente, Jeannot Painchaud, président et directeur artistique du Cirque Éloize, mais je vous parle aujourd’hui en tant que président d’En Piste, le regroupement national des arts du cirque qui réunit les principaux protagonistes du cirque canadien. Quatre cents membres, dont la majorité est basée à Montréal et ses environs, en font partie.

Qu’en est-t-il de Montréal et du cirque?
Montréal s’est bâti une réputation internationale comme haut lieu de cirque contemporain. La vitalité et la longévité de ces principaux acteurs en témoignent :

  • L'École nationale de cirque, la doyenne, a déjà 31 ans ;
  • Le Cirque du Soleil, 28 ;
  • L’École de cirque de Verdun, 24 ;
  • Le Cirque Éloize, 19 ;
  • Le regroupement En piste, 15 ;
  • Les 7 doigts de la main, 10 ;
  • La Tohu, 8 ;
  • Le Festival Montréal complètement Cirque s’en va vers sa 4e édition.

Le cirque contemporain est donc un ambassadeur incontournable de la métropole.
En 2011 seulement, plus de 15 millions de personnes ont vu un spectacle à l’étranger de l’une de nos compagnies montréalaises.

Le dynamisme du milieu est tel que la main d’œuvre locale n’est pas suffisante. Les troupes engagent des artistes et techniciens étrangers. L’École nationale de cirque forme des artistes professionnels en provenance du Québec, du Canada et de plusieurs autres pays. Tous sont de futurs ambassadeurs de Montréal qui contribuent à sa diversité culturelle ainsi qu’à son identité.

Le Festival Montréal Complètement Cirque prouve déjà sa pertinence par la fréquentation de professionnels étrangers qui le visitent. Par nos efforts collectifs, nous avons créé une solidarité du milieu autour du festival.

Nous sommes fiers et prêts à poursuivre ce grand chantier : Montréal Métropole culturelle. Ce que nous, gens de cirque, souhaitons:

  • Bâtir l’image de marque de Montréal sur sa créativité et son multiculturalisme ;
  • Continuer les actions de diplomatie culturelle qui distinguent Montréal lors d’événements internationaux ;
  • Assurer la pérennité du Festival Montréal Complètement Cirque.

Pour cela, il va de soi qu’il faille soutenir les institutions phares et les compagnies émergentes ainsi que de continuer d’investir dans des infrastructures adéquates.

Selon nous, toute initiative visant à regrouper des événements d’envergure sous une même bannière « Montréal » ne peut qu’être bénéfique pour la communauté et pour l’image de marque de la ville.

Soyons fiers de nos réalisations, de celles de nos collègues que ce soit dans la même discipline ou dans un autre secteur d’activité. On ne construit pas un avenir s’il n’y a pas de pont entre les générations. Ce sont les jeunes qui réinventent le monde chaque jour et ils le feront mieux si les plus vieux acceptent de transmettre leur savoir.

Lorsque dans un geste acrobatique vous avez entre vos mains la sécurité de votre partenaire, vous devez avoir une confiance absolue en lui. Cette image représente pour moi la solidarité que l’on reconnaît aux gens de cirque.
Travaillons ensemble. Soyons audacieux.
Rendons à Montréal sa fierté.

  Version imprimable Version imprimable
 
 
 
© Tous droits réservés, Ville de Montréal