Crédits photos
 

Rendez-vous 2012

Gilbert Rozon

Gilbert Rozon

Président-fondateur
Festival Juste pour rire

Biographie

Président-fondateur du Groupe Juste pour rire, Gilbert Rozon est né le 26 octobre 1954 à Montréal. Élevé à Saint-André-d’Argenteuil, il est très jeune livreur de journaux et ouvrier puis à l’âge de 14 ans, fossoyeur, vendeur, imprimeur, éditeur de bottins téléphoniques commerciaux, etc.

Après des études en droit à l’Université de Montréal, il sera assermenté au Barreau du Québec en 1984. Parallèlement à ses études, il crée à Lachute, en 1980, le Festival La Grande Virée, qui accueillera plus de 60 000 spectateurs (80 000 l’année suivante), grâce à la présence des plus grands noms du showbiz québécois et français.

En 1982, Gilbert Rozon a une idée folle : créateur dans l’âme, il constate que toutes les disciplines artistiques ont leur festival… sauf l’humour. Le lever de rideau du Festival Juste pour rire aura lieu le 14 juillet 1983, à Montréal. Aujourd’hui, le Festival Juste pour rire présenté par Vidéotron en collaboration avec Loto-Québec figure parmi les plus importants rendez-vous culturels au Canada et est également considéré le plus grand événement d'humour au monde, attirant près de 2 millions de visiteurs chaque été. Selon une étude Angus Reid produite en juin 2010 pour le compte du journal La Presse, ce festival est le chouchou des Québécois.

Intervention

Quel travail accompli en 5 ans depuis le Rendez vous 2007 de Montréal Métropole culturelle!

Bravo à Simon Brault ainsi qu'à tous ceux et celles qui ont soutenu ce plan! Je suis particulièrement fier à titre de commissaire de vous parler du 375e que nous célébrerons en 2017.

Parlons tout d'abord d'opération, c'est trivial… mais essentiel. Le Conseil d'administration est formé et est sous la présidence et le leadership de Jacques Parisien. Ce Conseil sera responsable notamment de lever de l'argent… je vous le disais, on est dans l’essentiel!

Un comité Programmation verra le jour en janvier, nous recrutons l’équipe, nous installons des bureaux. Bref nous serons pleinement opérationnels au printemps. Vous pourrez suivre les développements sur un site WEB en toute transparence.

Parlons maintenant de notre destination. Le conseil municipal a adopté à l'unanimité les orientations suivantes.

Une orientation majeure : Célébrer l'identité de Montréal, qui se décline en
4 thèmes :

  1. Son histoire et son patrimoine ;
  2. Ses espaces ;
  3. Ses gens ;
  4. Sa présence et son rayonnement.

4 principes directeurs :

  1. la participation des Montréalais ;
  2. la culture comme axe majeur ;
  3. des traces tangibles ;
  4. des effets durables.

4 paramètres financiers :

  1. Capitaliser sur ce qui existe ;
  2. Optimiser les ressources ;
  3. Maximiser les contributions privées et publiques ;
  4. Interpeller les partenaires locaux.

Voilà nos ordres de marche! Ces orientations que je fais miennes sont le fruit du travail du Bureau du 375e dirigé par madame Nicole Boudreault qui a abattu un travail colossal.

Mais vous comprendrez qu'il est trop tôt pour vous dévoiler la programmation 2017! Pas de bande annonce ce matin! Mais voici ce que j'aimerais qu'on ressente le 31 décembre 2017.

J'aimerais que ces fêtes aient permis :

  • d'associer nos créateurs et entrepreneurs ;
  • d'avoir capitalisé sur nos meilleurs et en révéler d'autres ;
  • que le 375e soit un show case, un immense levier pour faire travailler notre monde, faire rayonner notre expertise et nos créateurs a travers le monde ;
  • que les legs de ces fêtes soient culturels, urbanistiques, communautaires, mais aussi économiques ;
  • qu’elles permettent des rencontres entre Montréal et les autres régions du Québec.

En Décembre 2017, je veux que Montréal soit perçue à travers le monde comme :

  • la ville le fun ;
  • la ville intense ;
  • la ville des créateurs.

In December 2017

I want our city to be perceived as one of the most creative and joyful place to live… and to visit!

I want to use and leverage our 2 main cultures… it's an asset!

I want to emphasize and capitalize on our reputation of being a Fun City! At the end of our celebrations, I want Montrealers to be:

  • proud of their city ;
  • to fall in love again with Montreal ;
  • to bragg about it.

Nous avons 4 ans.

Je souhaite en 2017 que cet amour pour Montréal soit contagieux.

Je veux que la fierté roucoule à nos balcons…

Mais ce n'est pas juste les Montréalais que je vise. Je veux aussi que les Québécois… et le reste du monde tombent ou… retombent en amour avec Montréal.

Merci de votre attention.

  Version imprimable Version imprimable