Crédits photos
 

Rendez-vous 2012

Mario Pascal

Mario Pascal

Directeur général
Voies culturelles des faubourgs

Biographie

Artiste multidisciplinaire

Intervention

Permettez-moi de vous situer Voies culturelles des faubourgs en vous présentant un bref historique de la corporation ainsi que quelques faits saillants de ses réalisations et en vous délimitant son territoire d’action.

Fondé en 2001, Voies culturelles des faubourgs est un regroupement multisectoriel montréalais qui rassemble sous un même toit une diversité d’organismes culturels, économiques et communautaires ainsi que bon nombre d’artistes des Faubourgs. Voies culturelles des faubourgs est un lieu de réflexion, de sensibilisation, de concertation, de coordination et d’intervention dont l’action est orientée vers le développement de la culture sous toutes ses formes dans l’arrondissement de Ville-Marie, à l’est du quartier des spectacles à Montréal.

Voies culturelles des faubourgs est né d’un mouvement de concertation du milieu local vers la fin des années 90. À cette époque, les intervenants de plusieurs organismes culturels se regroupent pour planifier différentes activités à l’occasion des Journées de la culture. Ils développent alors des projets communs révélant ainsi les multiples facettes et la richesse de la vie culturelle du quartier. La mobilisation du milieu autour d’importants dossiers venant consolider la vocation culturelle du secteur, dont la localisation de la Grande Bibliothèque sur son emplacement actuel, inciteront alors les principaux intervenants à intensifier leur réflexion. Leurs réussites les conduisent à s’unir autour d’une corporation ayant comme mandat d’accroître le rayonnement des activités culturelles et artistiques dans les faubourgs. Voies culturelles verra le jour en juin 2001, son incorporation suivra la même année et un premier plan d’action sera présenté l’année suivante en 2002 afin d’assurer un développement culturel cohérent et durable.

Aujourd’hui, fort de ses onze années d’existence et de médiation culturelle, la même vision anime les membres du regroupement. Celle d’une approche de développement intégré, consolidé autour des forces vives du milieu et bien implanté dans la réalité locale.

Voies culturelles des faubourgs dessert un territoire délimité à l’ouest par la rue Sanguinet, au nord par la rue Sherbrooke, à l’est par la voie ferrée du Canadien pacifique et au sud par le fleuve Saint-Laurent. Ce secteur, qui inclut ce que l’on appelait jadis le Faubourg à m’lasse ou Faubourgs Québec, a connu plusieurs transformations au cours des décennies. Son histoire, bien que singulière, fait penser à celle d’autres quartiers dans d’autres métropoles qui ont connu elles aussi le déclin à la suite des transformations de la société post industrielle et qui ont réussi à ressurgir et à engendrer leur régénération en misant sur le développement culturel.

Anciennement un secteur industriel et portuaire peuplé d’ouvriers, ce territoire a été fortement malmené, notamment par l'édification de la tour de Radio-Canada, la désindustrialisation de la ville centre et par le transfert du Port de Montréal vers l’est. Sa situation géographique à l’une des principales entrées du centre-ville le localisant au centre de plusieurs voies autoroutières sont venues morceler son territoire. Longtemps soumis aux effets de la métropolisation, le tissu social et bâti du quartier s’en est ainsi trouvé grandement affaibli.

La présence des créateurs est devenue un élément distinctif du quartier. Attirés pas la disponibilité de locaux abordables dans les anciennes friches industrielles laissées à l’abandon, de nombreux artistes et artisans de toutes les disciplines y ont installé leur centre de création, leur atelier ou leur lieu de diffusion, renouvelant et enrichissant ainsi les infrastructures déjà existantes. Ce quartier a aussi cette particularité de compter plusieurs exemples de bâtiments industriels, patrimoniaux et religieux qui ont été reconvertis à des fins culturelles. On pense ici à l’Usine C, la Grover, le Chat des artistes, Espace Libre, Circuit-Est, l’Écomusée du fier monde et plusieurs autres… Plus récemment, Voies culturelles appuie et suit de près le projet d’immobilisation du théâtre le Clou conjointement avec le Carrousel. Ce projet vise la localisation du Centre international de recherche et de création en théâtre pour l’enfance et la jeunesse (CCC) dans l’église St-Brigide-de-Kildare, cet autre joyau patrimonial qui viendra s’ajouter à la longue liste des bâtiments reconvertis. Ce projet constitue un autre exemple de revitalisation urbaine et sociale engendrée par la culture.

Au fil des ans, Voies culturelles des faubourgs a joué un rôle essentiel de rassembleur auprès des acteurs locaux et un rôle de médiateur auprès des pouvoirs municipaux afin que soit reconnu l’apport indispensable de la culture à la revitalisation du territoire.

En 2009, le quartier a été reconnu unanimement par le conseil d’arrondissement comme pôle culturel sous l’appellation les Faubourgs, Pôle de création. Il est devenu ainsi le premier pôle culturel consacré de la métropole, conformément à la politique de développement culturel adoptée par le conseil municipal en 2005 et au Sommet de la culture de 2007.

Au-delà de cette reconnaissance symbolique, nous croyons qu’il est essentiel que les acteurs de ce Pôle puissent se faire entendre et puissent participer plus étroitement à la réflexion sur son développement. C’est ainsi que Voies culturelles travaille présentement à mobiliser les acteurs culturels, les intervenants de différents secteurs d’activités et les décideurs des divers paliers gouvernementaux pour qu’ils participent à un forum visant à créer un mouvement circulaire d’échanges d’idées en vue de renforcer la concertation et de développer une vision commune.

Nous souhaitons que ce forum permette d’identifier clairement les leviers d’actions visant l’édification d’une véritable politique soutenant le développement de ce quartier culturel et ce, au-delà de la simple logique de l’offre et de la demande, mais aussi en proposant des pistes permettant l’instrumentalisation de la culture dans les projets de développement urbain.

Voies culturelles propose plusieurs autres projets structurants en investissant par exemple les espaces urbains avec des expositions d’art public amenant un regard différent sur le territoire, en organisant des activités visant à créer la rencontre et une synergie entre les acteurs du milieu et la population. Voies culturelles travaille aussi à pourvoir ses membres d’outils de communication et de promotion permettant à la fois de meilleurs échanges et la mise en valeur de l’exceptionnelle richesse de leur offre culturelle. Enfin, Voies culturelles, à travers ces actions, a mis en évidence que le quartier des Faubourgs, de par son foisonnement créatif, contribue résolument à positionner Montréal comme étant une véritable métropole culturelle internationale. Ce quartier qui, lors de l’âge d’or industriel, a contribué à l’essor de Montréal, avec ses nombreuses industries et les efforts de ses ouvriers, en produisant des biens, produit aujourd’hui des idées. Et ces idées, ce sont les racines mêmes du développement de la grande ville du 21e siècle.

  Version imprimable Version imprimable
 
 
 
© Tous droits réservés, Ville de Montréal