Logo - Musée de Lachine
Recevez des nouvelles du Musée de Lachine
Nous joindre
1, chemin du Musée
Lachine (Québec)
H8S 4L9
514 634-3478
Courriel
Direction
  Version imprimable Version imprimable

À vos truelles! École d'initiation à l'archéologie pour tous

La démarche archéologique

L'archéologie est la science qui permet de connaître le passé à partir de traces matérielles des humains disparus, de décrire, de comprendre et d'expliquer l'évolution des comportements.

L'initiation au travail de l'archéologue que vous allez vivre est calquée sur la démarche scientifique de l'archéologie. Celle-ci comporte plusieurs étapes :

1. Problématique de la recherche

Tout projet archéologique débute par une question pour laquelle l'archéologue émet des hypothèses. Il peut arriver qu'une fouille archéologique ne soit pas le résultat d'un questionnement. Ainsi, certains sites archéologiques sont découverts par hasard, grâce à des phénomènes naturels comme l'érosion ou encore à la suite de l'action de l'être humain lors de travaux d'aménagement ou d'excavation.

2. Étude de potentiel

Il s'agit de consulter les sources d'information disponibles pour comprendre le site dans son ensemble :

  • l'histoire géologique
  • l'hydrographie
  • la faune et la flore
  • le climat
  • l'histoire des occupants
  • la fonction du site

3. Inventaire

C'est l'étape où l'archéologue évalue le contenu matériel du site, en cherchant des objets en surface, en faisant des sondages ou de la prospection électromagnétique. Il détermine également les techniques de fouille qui seront utilisées sur le terrain.

4. Fouille

Il s'agit d'une étape nécessaire mais destructrice. Ainsi, la fouille sur le terrain s'effectue avec minutie en respectant des techniques de fouille :

  • le quadrillage : division de la surface du site en plusieurs unités de fouille pour localiser les événements dans l'espace;
  • la stratigraphie : étude de la succession des couches de sols (strates) pour permettre une lecture verticale des événement dans le temps;
  • l'enregistrement : technique consistant à décrire les aménagements qui sont dégagés, à les dessiner, à les photographier, à les localiser sur le plan, de même qu'à recueillir les artefacts et les écofacts qui y sont associés.

Que peut-on trouver sur un site de fouille?

  • Des artefacts (objets fabriqués par l'être humain)
  • Des écofacts (objets naturels dont la présence découle d'une interaction avec l'être humain, comme les restes de repas, du pollen, des coquillages, etc.)
  • Des traces d'établissement (foyer, sépulture, habitation ou tout aménagement qui implique une modification au paysage naturel : canalisation d'un cours d'eau, sentier, route, pont, etc.)
  • Un contexte géomorphologique
  • Des manifestations artistiques (art rupestre)

5. Analyse

L'archéologue consacre seulement une petite partie de son emploi du temps à réaliser la fouille. C'est l'analyse des résultats qui demande beaucoup de temps. L'analyse se déroule en laboratoire. L'archéologue se retrouve avec toutes les découvertes issues de la fouille. Il doit les nettoyer, les classer, les identifier et les interpréter. L'archéologue doit aussi produire un rapport.

 
 
© Tous droits réservés, Ville de Montréal