Logo - Musée de Lachine
Recevez des nouvelles du Musée de Lachine
Nous joindre
1, chemin du Musée
Lachine (Québec)
H8S 4L9
514 634-3478
Courriel
Direction
  Version imprimable Version imprimable

École d'initiation à l'archéologie

Élèves

Historique

  • Préhistoire

    Il y a environ 12 000 ans, la mer Champlain commence à se retirer du territoire que l'on connaît désormais sous le nom du Québec, permettant ainsi à des groupes humains d'occuper les terres libérées. Trois groupes différents viennent s'installer : les Inuit, les populations de langue algonquienne et celles de langue iroquoienne. Ceux que l'on connaît sous le vocable d'Iroquoiens se sont, au fil du temps, majoritairement établis sur les basses terres du Saint-Laurent. Selon toute vraisemblance, ce sont eux qui auraient occupé le site LeBer-LeMoyne il y a 2 000 ans.

    Questions :

    Avant de répondre aux questions suivantes, repérez les lieux qui deviendront Lachine et Ville-Marie (Montréal), de même que le fleuve Saint-Laurent et les Grands Lacs. Pour ce faire, servez-vous des cartes.

    1. Quel était le mode de vie des Iroquoiens?
    2. Faites une description du site tel que vu par les Amérindiens il y a 2 000 ans.
    3. Pourquoi les autochtones s'arrêtaient-ils sur le site LeBer-LeMoyne?
    4. En observant les cartes, trouvez le tracé qui permettait aux Amérindiens de contourner l'obstacle qui les forçait à faire un portage à partir de Lachine. Jusqu'à quel endroit cela les menait-il? 

    Ressources

    Sites Internet :

    Cartes :

    • Carte tracée par Champlain en 1611
      (Carte tirée de : BUTEAU, Hélène, et Daniel CHEVRIER. D'audace en mémoire. Le lieu dit Lachine, un regard archéologique, Montréal, In Situ, 2001, p. 14.)
    • Paysage approximatif XVIIe siècle
      (Carte tirée de : BUTEAU, Hélène, et Daniel CHEVRIER. D'audace en mémoire. Le lieu dit Lachine, un regard archéologique, Montréal, In Situ, 2001, p. 12.)

    Textes numérisés :

    • Textes tirés de la publication D'audace en mémoire Le lieu-dit Lachine, un regard archéologique; reproduits avec la permission d'Art Gestion.
      Arrêt et bref séjour (page 11)
      La cartographie (page 12)
      La halte et ses ressources (page 13)
    • Textes tirés du rapport de fouille d'Archéotec Rapport Interventions archéologiques 1999 et 2000, reproduits avec la permission d'Archéotec.
    • Période amérindienne [25,9 ko - 3 pages]
  • Régime français

    Dès la fin du XVe siècle, l'Amérique est visitée par les grandes puissances européennes. C'est toutefois la France qui prend possession du territoire appellé Canada en 1534. L'empire français garde sa colonie Nord-Américaine jusqu'en 1763, année de la signature du Traité de Paris. Entre les deux événements, Jacques LeBer et Charles LeMoyne font construire un bâtiment de pierre sur les rives du Lac Saint-Louis. D'abord érigé en poste de traite, cet édifice devient rapidement l'habitation principale d'une terre agricole.


    Image tirée de l’ouvrage de Désiré Girouard,
    Lake St.Louis Old and New Illustrated and Cavelier de La Salle, Montréal, 1893.
    photo : R-M Tremblay

    Questions :

    1. Au XVIe siècle, le continent américain est visité par plusieurs pays européens qui se lancent dans de grandes explorations. Pourquoi font-ils de tels voyages?
    2. Après la découverte du Canada, la France ne se lance pas tout de suite dans une entreprise de peuplement. Au début, la métropole et la colonie entretiennent des rapports purement mercantiles. Expliquez ce qu'est l'économie mercantiliste et décrivez les rôles de la colonie dans ce type d'économie.
    3. La traite des fourrures devient rapidement le moteur de l'économie en Nouvelle-France. Expliquez en quoi cela consiste (acteurs, transport, postes de traite, etc.).
    4. Dès les premières années où la traite des fourrures bat son plein en Nouvelle-France, Lachine devient un point tournant de ce commerce. En observant les cartes de la région, pouvez-vous expliquer pourquoi? Quelles sont les routes empruntées par les voyageurs?
    5. La maison construite sur le site sert de poste de traite pendant quelques années. Pourquoi sa vocation change t-elle si rapidement?
    6. Après l'abandon du poste de traite par les marchands LeBer et LeMoyne, que devient la maison de pierre? Est-elle incendiée lors du Massacre de Lachine?

    Ressources

    Sites Internet :

    Cartes :

    • Carte des voyageurs
      (Carte tirée de la fiche d'interprétation no 5, datant de juin 1999, La grande route des Voyageurs montréalais, extraite d'une brochure de Parcs Canada.)
    • Carte des paroisses
      (Carte tirée de : DICKINSON, John A, et Brian YOUNG. Brève histoire socio-économique du Québec, 2e édition, Sillery, Éditions du Septentrion, 1995, p. 59.)

    Textes numérisés :

    Textes tirés du rapport de la firme Remparts Étude historique du site de la maison LeBer-LeMoyne; reproduits avec la permission de Léon Robichaud.

  • Régime anglais

    Après la Conquête, la Nouvelle-France passe aux mains de l'Angleterre et devient la Province of Québec. La Confédération, qui donne plus d'autonomie à la colonie anglaise, est signée en 1867, alors que l'Angleterre veut que le Canada assume une plus large part de ses dépenses militaires et administratives. Durant le Régime anglais, la propriété est acquise par des anglophones. Des rénovations majeures sont apportées à la demeure, ce qui la sauve d'une destruction presque assurée.


    Aquarelle de J.E Taylor, 1869

    Questions :

    1. La France perd sa colonie d'Amérique en 1763 au profit des Britanniques. Quels étaient les enjeux majeurs de la guerre?
    2. Quelles sont les caractéristiques de la société canadienne avant et après la Conquête sur les plans du territoire, des lois civiles et criminelles, de la religion et de l'occupation de la terre?
    3. Quelle utilisation est faite de la maison après la Conquête?
    4. En observant les cartes, expliquez pourquoi on met un terme à l'exploitation agricole de la maison au XIXe siècle.

    Ressources

    Sites Internet :

    Cartes :

    Cartes tirées du rapport de la firme Remparts Étude historique du site de la maison LeBer-LeMoyne. La source des images apparaît sous l'encadré.

    Textes numérisés :

    Textes tirés du rapport de la firme Remparts Étude historique du site de la maison LeBer-LeMoyne; reproduits avec la permission de Léon Robichaud.
    Exploitation anglaise : pages 41 à 44 [131,5 ko - 4 pages]
    Cottage romantique : page 58 [93,4 ko - 1 page]

  • Période contemporaine

    Lors de la Deuxième Guerre mondiale, Lachine connaît un fort développement industriel, poussé par la production de matériel militaire. La petite maison au style désormais canadien perd de son attrait romantique au milieu d'un quartier industriel. Elle est achetée par la Ville de Lachine en 1946 pour être transformée en musée.

    Questions :

    1. Quelle importance a eu le canal de Lachine dans le développement de Montréal?
    2. Pourquoi la Ville achète t-elle cette maison particulière pour y mettre un musée?
    3. Pourquoi installe t-on une pisciculture sur le site du Musée?
    4. Observez les photographies de la Maison LeBer-LeMoyne à différentes époques. Quels changements architecturaux y voyez-vous? Pourquoi?

    Ressources

    Sites Internet :

    Cartes :

    Photographies tirées des archives du Musée de Lachine.

    Textes numérisés :

    Textes tirés du rapport de la firme Remparts Étude historique du site de la maison LeBer-LeMoyne; reproduits avec la permission de Léon Robichaud.
    Naissance d'un musée : pages 70-72 [59,5 ko - 3 pages]

 
 
© Tous droits réservés, Ville de Montréal