Charte montréalaise des droits et responsabilités Charte montréalaise des droits et responsabilités Charte montréalaise des droits et responsabilités
Charte montréalaise des droits et responsabilités
 
    Nos documents  
  ICONE PDF Programme du Forum sur la participation
[62 Ko - 6 pages]
 
 
des droits et responsabilités
Accueil > Premier anniversaire de la Charte [...]
  Version imprimable Version imprimable
Logo Charte montréalaise des droits et responsabilités

Premier anniversaire de la Charte montréalaise des droits et responsabilités

Oriflamme

Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, a souligné le premier anniversaire de la Charte montréalaise des droits et responsabilités, la première du genre en Amérique du Nord, lors de la cérémonie de clôture du Forum sur la participation, organisé par le Chantier sur la démocratie de la Ville de Montréal, le 28 février 2007.

Le maire était accompagné par Mme Michèle S. Jean, présidente de la Commission canadienne pour l'UNESCO, qui a fait valoir le vif intérêt de l'UNESCO pour la Charte montréalaise; par le conférencier invité du Forum, M. José Fogaça, maire de Porto Alegre, Brésil; ainsi que par M. Dimitri Roussopoulos, président, Chantier sur la démocratie.

« Son élaboration résulte d'une vaste consultation publique et d'un important exercice de démocratie participative avec le Chantier sur la démocratie. C'est un instrument fait par et pour les citoyens fondé sur le respect de la dignité humaine, l'égalité, l'inclusion, et la justice La Charte montréalaise est devenue un exemple phare de collaboration réussie entre la société civile et la Ville, Elle a été reconnue au sein de l'UNESCO et de l’ONU-HABITAT, en juin dernier, comme un modèle de bonne gouvernance et de démocratie locale permettant de promouvoir des villes inclusives sur la scène internationale», a déclaré le maire Tremblay.

Pourquoi une Charte montréalaise des droits et responsabilités ?

Signature de la Charte montréalaise des droits et responsabilités

Il y a un an, Montréal a été la première ville nord-américaine à se donner une Charte des droits et responsabilités. Celle-ci met de l’avant les valeurs et les priorités largement partagées par la population : le respect de la dignité humaine, l’égalité, la justice, la tolérance, le respect de l’autre, la paix et l’inclusion.

En plus d’être novatrice, la Charte montréalaise se distingue par son originalité, car elle est le fruit d’une collaboration entre l’administration municipale et la société civile, plutôt que le résultat du travail d’experts constitutionnels et de politiciens. En permettant aux citoyens d’être pleinement informés, elle instaure le principe de responsabilisation des Montréalaises et des Montréalais.

L’application de la Charte fait en sorte que les autorités publiques et les citoyens doivent travailler ensemble pour le bien commun, en respectant, dans leurs gestes, ses principes. Ainsi, lorsque la Ville s’engage à prendre des mesures concrètes, le citoyen a la responsabilité d’agir de manière compatible avec cet engagement.

Il s’agit donc d’un document intégrateur de l'ensemble des politiques et des actions de la Ville, qui déjà a mis de l'avant plusieurs politiques démocratiques dans les domaines du développement durable, du développement culturel et de la protection de l'environnement.

Forum sur la participation

Signet de la Charte montréalaise des droits et responsablités

160 participants ont assisté au Forum sur la participation du 28 février, animé par M. Michel Venne, directeur général, Institut du Nouveau Monde. Ces échanges visaient à trouver des moyens de promotion et d'enracinement pour les outils de démocratie développés au cours des dernières années, dont deux objectifs principaux :

  • Promouvoir et enraciner les outils de démocratie réalisés par le Chantier sur la démocratie et la Ville de Montréal
  • Développer chez les citoyennes et les citoyens un intérêt à participer à la vie démocratique municipale.

Plusieurs invités ont pris la parole dont :

  • M. Marcel Parent, président du Conseil de la Ville;
  • Mme Helen Fotopulos, mairesse de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal;
  • Mme Louise Roy, présidente de l'Office de consultation publique de Montréal;
  • Me Johanne Savard, l'Ombudsman de la Ville de Montréal;
  • M. Jules Patenaude, coordonnateur en consultations publiques Bureau des relations gouvernementales.
  • Source : Patricia Lowe, relations avec les médias et Jules Patenaude, Chantier sur la démocratie

 
 
© Tous droits réservés, Ville de Montréal