COVID-19
Reprise progressive des activités : savoir ce qui est ouvert ou fermé. S'informer

Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme
Plan d'urbanisme
 
Télécharger le Plan d'urbanisme
Plan d'urbanisme > Partie I > Chapitre 2 > 2.5 > Objectif 11 > Action 11.3 - 1/3
  Version imprimable Version imprimable
Plan d'urbanisme
FermerImprimer l'encadré

Le réseau des grands parcs

Le projet de Réseau des grands parcs, émanant du Sommet de Montréal, vise la création de liens physiques permettant de relier les grands parcs : pistes cyclables, circuit par transport collectif et désignation de liens routiers.

Ce projet est toutefois plus englobant et vise aussi d’autres actions, notamment :

  • définir la vocation principale de chacun des grands parcs et de leurs différentes composantes;
  • évaluer les milieux naturels situés dans les parcs et les espaces verts et faire des milieux les plus significatifs des aires protégées sous gestion écologique en cohérence avec la Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels;
  • établir une approche de gestion intégrée s’appliquant à l’ensemble des grands parcs de la ville et tenant compte, notamment, de la sensibilité et de la fragilité de l’environnement;
  • améliorer l’accessibilité sous toutes ses formes pour faire profiter les citoyens des infrastructures en place;
  • assurer une meilleure intégration du réseau au milieu urbain.
11.3
préserver et mettre en valeur la trame verte de Montréal

Les arbres plantés le long des rues, auxquels s'ajoutent quelque 900 parcs totalisant près de 47 kilomètres carrés, composent une véritable trame verte au sein de la ville.

Élément naturel dominant de l'espace public et privé, l'arbre possède une grande valeur environnementale et sociale. La forêt urbaine de Montréal, principalement composée des arbres du domaine public, fait toutefois face à divers problèmes affectant son renouvellement, son maintien et son développement. Ces problèmes menacent la qualité et la présence même du patrimoine forestier montréalais.

Photo d’une rue surplombée d’arbresSur le territoire de la ville, les essences d'arbres sont peu diversifiées, entraînant une plus grande vulnérabilité aux maladies. De plus, la pérennité des arbres de certains secteurs et même de certains arrondissements est menacée, ces lieux comprenant principalement des arbres matures. Ces problèmes démontrent l'importance pour la Ville de mieux tenir compte des végétaux à utiliser, des conditions propices à leur développement et de leur impact visuel.

Par ailleurs, le Plan d'urbanisme confirme la vocation des parcs et des espaces verts comme lieux privilégiés de détente, de loisirs et de contact avec la nature et entend renforcer la contribution des parcs-nature, des parcs métropolitains et des grands parcs urbains à la qualité des milieux de vie montréalais par le projet de Réseau des grands parcs.

Page précédente Page suivante