COVID-19
Connaître l'état de la situation et les mesures en vigueur. S'informer

Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme
Plan d'urbanisme
 
Télécharger le Plan d'urbanisme
Télécharger cet extrait du plan
4.22
Quartier des spectacles

Orientations générales

  • Mettre en valeur et soutenir les lieux de production, de création et de diffusion culturelles en complémentarité avec les activités résidentielles et commerciales
  • Stimuler le développement immobilier
  • Consolider la fonction résidentielle dans le faubourg Saint-Laurent
  • Soutenir la vitalité de la rue Sainte-Catherine
  • Rehausser la qualité de l’aménagement du domaine public

Problématique

Le Quartier des spectacles regroupe une grande partie des lieux montréalais de création, de production et de diffusion culturelles. Ils s’imbriquent dans un secteur diversifié et voisinent les fonctions institutionnelle, résidentielle et commerciale. La concentration de ces activités culturelles constitue un atout important pour le dynamisme du secteur et le rayonnement de Montréal, notamment par l’achalandage qu’elle génère. Elle occasionne cependant aussi des contraintes, avec lesquelles doivent composer le développement de la fonction résidentielle et l’aménagement du domaine public.

La qualité de l’environnement du Quartier des spectacles est dépréciée par la présence de nombreux terrains vacants et de stationnement. Le développement immobilier de ces terrains, en particulier aux abords de la rue Sainte-Catherine, doterait le Quartier des spectacles d’une cohérence qui lui fait actuellement défaut. Toutefois, leur mise en valeur doit considérer les besoins liés à la tenue d’événements extérieurs et conserver certains espaces libres aménagés à des fins publiques. Dans cet esprit, deux nouvelles places seront aménagées au cours des prochaines années, la place des Festivals et la place Eugène-Lapierre, et le stationnement du Gesù sera converti en espace vert.

Le faubourg Saint-Laurent, au cœur du Quartier des spectacles, est doté d’une identité encore étroitement associée à la marginalité. Il offre à maints égards l’image d’un milieu déstructuré où la fonction résidentielle éprouve des difficultés à s’épanouir. Le développement de cette dernière est cependant une voie privilégiée pour sa revitalisation. L’arrivée de nouveaux résidents profiterait notamment à l’activité commerciale de la rue Sainte-Catherine, trait d’union entre le Quartier latin et le secteur de la Place-des-Arts, en la rendant plus animée, donc plus sûre et plus agréable à parcourir.

Le boulevard Saint-Laurent possède un caractère emblématique souligné par sa désignation en tant que lieu historique et national par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Cependant, certaines portions du boulevard sont quelque peu déstructurées et le cadre bâti y manque d’harmonie.

La qualité de l’aménagement du domaine public et de son entretien mériterait d’être rehaussée dans l’ensemble du Quartier des spectacles de manière à accroître la convivialité pour les piétons et les personnes qui y accèdent en transport collectif.