COVID-19
Connaître l'état de la situation et les mesures en vigueur. S'informer

Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme
Plan d'urbanisme
 
Télécharger le Plan d'urbanisme
Télécharger cet extrait du plan
4.18
Laurentien – Lachapelle – Marcel-Laurin

Orientations générales

  • Mettre en valeur le boulevard Laurentien comme entrée de ville
  • Optimiser le développement du secteur en favorisant la construction de projets résidentiels sur le boulevard Laurentien ainsi que l’intensification et la diversification des activités aux abords de la gare Bois-Franc
  • Rehausser la qualité de l’architecture et de l'aménagement du domaine public
  • Améliorer la qualité des milieux de vie limitrophes
  • Protéger et mettre en valeur les éléments du parcours riverain

Problématique

Le boulevard Laurentien constitue une entrée de ville importante. Ces abords forment toutefois un tissu urbain déstructuré et sous-utilisé qui offre un excellent potentiel de mise en valeur, principalement à des fins résidentielles. De plus, le prolongement projeté de la ligne 2 du métro à partir de la station Côte-Vertu jusqu’à la gare Bois-Franc justifie l’intensification et la diversification des activités aux abords de cette gare. La mise en valeur du secteur devra toutefois résoudre certaines contraintes, principalement causées par le passage d’une ligne aérienne de transport d’électricité et la présence d’un poste d’Hydro-Québec ainsi qu’une cour de voirie municipale.

Des interventions sont également nécessaires afin d’améliorer l’image du secteur. La disparité architecturale, la présence de nombreux stationnements et la variation des marges de recul contribuent à son caractère déstructuré. L’aménagement du domaine public, souvent dépourvu d’un mobilier urbain adéquat et de trottoirs d’une largeur suffisante, décourage les déplacements à pied et à vélo. L’absence d’arbres sur la majeure partie du boulevard et le manque d’encadrement quant à l’affichage commercial sur les boulevards Laurentien et Gouin Ouest contribuent à donner une image négative à l’ancien noyau villageois de Cartierville.

La primauté accordée à la circulation routière dans le secteur diminue grandement la qualité des milieux de vie. Le territoire accueille en effet un important volume de circulation de transit en provenance de Laval. Le rabattement de plusieurs circuits autobus de Montréal et de Laval augmente le niveau de circulation dans le secteur et génère des nuisances pour les résidents. Ces contraintes se traduisent notamment par la détérioration du cadre bâti du secteur et le déclin de l’activité commerciale sur les boulevards Laurentien et Gouin Ouest.

Identifié comme un élément du parcours riverain, le boulevard Gouin Ouest comporte plusieurs bâtiments d’intérêt patrimonial et offre quelques percées visuelles sur la rivière des Prairies méritant d’être mises en valeur.