COVID-19
Connaître l'état de la situation et les mesures en vigueur. S'informer

Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme
Plan d'urbanisme
 
Télécharger le Plan d'urbanisme
Télécharger cet extrait du plan
4.8.1
Griffintown

Orientations générales

  • Préserver le caractère et l’échelle urbaine associés au passé industriel du secteur
  • Intensifier et diversifier les activités en privilégiant la cohabitation des activités économiques et résidentielles
  • Renforcer la vocation récréotouristique des abords du bassin Peel et la vocation nautique du canal de Lachine en misant sur la proximité du Vieux-Montréal, du Vieux-Port et du Centre des affaires

Problématique

Occupé à des fins industrielles dès le XIXe siècle, le Griffintown accueille plusieurs types d’industries au moment de son apogée : manufactures, ateliers de travail du métal, brasseries, imprimeries, compagnies de transport, etc. Le déclin de la fonction industrielle s'amorce dans la première moitié du XXe siècle et est précipité par la fermeture complète du canal de Lachine en 1970. Ce déclin provoque la perte d’un grand nombre d’emplois et la démolition de plusieurs bâtiments. Aujourd’hui, le potentiel de développement du secteur s’avère donc élevé, d’autant plus que plusieurs anciens bâtiments industriels d’intérêt patrimonial ont été épargnés de la démolition.

Chaque partie du secteur présente un caractère et une échelle qui lui sont propres, entraînant un intérêt accru pour sa revitalisation. Celle-ci doit toutefois composer avec la circulation de véhicules lourds et la présence de certaines industries qui produisent des nuisances : bruits, émanations, poussières, vibrations, etc.

Depuis une vingtaine d’années, plusieurs secteurs adjacents au Griffintown ont connu des transformations. Ainsi, la revitalisation de la Petite-Bourgogne, la mise en valeur des terrains de la Stelco, des abords de l’écluse des Seigneurs et de la Cité Multimédia accentue l’intérêt du secteur. De plus, l’implantation de l’École de technologie supérieure et de ses résidences étudiantes contribue à la revitalisation du Griffintown en augmentant la population et le nombre d’emplois dans le secteur.

Le secteur pourrait bénéficier d’un lien plus formel avec le Centre des affaires. À cet égard, la rue Peel, raccordée à la rue De La Commune, constitue un axe stratégique malgré un actuel manque de structuration physique et de continuité commerciale.

Par ailleurs, le réaménagement des abords du canal et son ouverture à la navigation de plaisance favorisent l’essor d’activités récréotouristiques au sud de la rue Wellington. Toutefois, la présence combinée de la portion surélevée de l’autoroute Bonaventure et du pont ferroviaire constitue une barrière importante entre le Griffintown d’une part et la Cité Multimédia et le Vieux-Montréal d’autre part, en plus de présenter des impacts visuels majeurs aux abords du bassin Peel.