Montréal
  Accueil   Écrivez-nous   Comment faire ?  
Accès simple Accès simple Accès simple
Accès simple
Accueil > Pourquoi ce site?
Un site facile à lire
et à comprendre
 
Retour Retour

Pourquoi le site Accès Simple?

 Selon Statistique Canada1 , plus de la moitié des adultes québécois éprouvent des difficultés de lecture. La communication est un axe essentiel, mais souvent oublié, de l’accessibilité universelle.

 On écrit beaucoup… mais s’assure-t-on toujours d’être lu, et surtout compris? 

La Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale, oblige les entreprises, organismes et institutions employant au moins 50 personnes et les municipalités comptant au moins 15 000 habitants à adopter un plan d’action proposant des mesures afin réduire les obstacles à l'intégration des personnes handicapées2

On propose de nombreuses adaptations pour les personnes ayant des limitations motrices, visuelles et auditives. Mais que fait-on pour les personnes qui éprouvent des limitations dans la réalisation d’activités cognitives comme la lecture? Trop souvent, on les laisse dépendantes d’une personne qui les accompagnera dans toutes les tâches de leur vie, ou alors on leur fournit du matériel infantilisant, bien loin de leurs intérêts lorsqu’elles sont adultes. 

La Ville de Montréal a adopté une politique d’accessibilité universelle qui comprend des mesures visant à soutenir les personnes ayant des difficultés de lecture, notamment le site Accès Simple, qui est issu d’une collaboration entre le groupe DÉFI Accessibilité (GDA) qui comprend des chercheurs de plusieurs universités, la Ville de Montréal, le Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI) et l’organisme Simplicom, spécialisé en simplification de textes. 

Le site Accès Simple facilite l’accessibilité à l’information municipale aux citoyens qui ont des difficultés de lecture, quelles que soient les raisons de leurs difficultés. Les textes simples à lire qu’on y trouve profitent à cette portion importante de la population adulte qui éprouve des difficultés de lecture longtemps après avoir quitté les bancs d’école. Accès Simple leur fournit des textes et des vidéos d’information citoyenne, utiles et pertinents, pour participer à la vie démocratique de la Ville et pour s’engager dans la vie communautaire de leur arrondissement. 

Accès Simple propose trois types d’adaptation de textes :
• le texte simplifié, qui convient à toute personne qui a de la difficulté à lire;
• l'ortograf altêrnativ, un mode de communication spécialement conçu pour les personnes qui éprouvent des limitations intellectuelles importantes;
• la version sonore, qui est une aide supplémentaire pour bien lire. 

Qu’est-ce que le texte simplifié?

Le texte simplifié est une modalité d’adaptation de l’information écrite pour faciliter la lecture aux personnes susceptibles d’éprouver des limitations cognitives (dyslexie, analphabétisme fonctionnel, maîtrise insuffisante du français,  incapacités intellectuelles, etc.). Écrit en orthographe conventionnelle, le texte simplifié est basé sur un contenu destiné à un large public et subit une série de transformations : syntaxe et terminologie simplifiées, idées abstraites rendues concrètes, concepts flous explicités, termes définis au besoin, des phrases courtes, etc. Le texte final n’est pas infantilisant; il s’adresse toujours à un public adulte.  Il est simplement plus facile à lire et à comprendre. 

Qu’est-ce que l’ortograf altêrnativ?

Comme le braille, c’est une adaptation  proportionnelle à la sévérité des limitations à pallier. L’ortograf altêrnativ est une adaptation pour les personnes ayant de grandes limitations intellectuelles et qui, à la fin de leur cheminement scolaire et après des années à tenter de lire l’orthographe conventionnelle, se retrouvent toujours analphabètes. Il est important de noter qu’il ne s’agit nullement d’une réforme de l’orthographe, ni d’un langage « texto » destiné aux jeunes. C’est un moyen pour des personnes qui vivent un handicap au quotidien d’accéder à l’information écrite comme tout le monde. Ce n’est pas l’idéal, mais c’est bien mieux que l’analphabétisme, la dépendance et l’isolement social. L’ortograf altêrnativ est facile à lire, puisqu’elle ne propose qu’une façon d’écrire chaque son et qu’elle exclut les lettres muettes.

 Par ces outils de communication adaptés, la Ville de Montréal veut donner une chance égale à tous ses citoyens d’accéder de façon universelle à l’information touchant la vie municipale.

_______

Haut

1 Institut de la Statistique du Québec. La littératie au Québec en 2003 : faits saillants.

2  Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale (L.R.Q. c.E-20.1), Section III.1, article 61.1.

 
 
© Tous droits réservés, Ville de Montréal