Un site facile à lire
et à comprendre
  Retour au site de la Culture  
  AccèsSimple
Accédez au portail simplifié
de la Ville de Montréal
 
Texte simplifié

Pourquoi ce site ?

Pourquoi un site simplifié ?
À la suite du Sommet de Montréal, tenu en juin 2002, la Ville de Montréal s'est engagée à souscrire au principe d'accessibilité universelle pour les personnes ayant des déficiences. En quelques mots, le principe d'accessibilité universelle est la possibilité pour une personne qui a des déficiences ou des limitations, qu'elles soient visuelles, auditives, intellectuelles ou autres, de participer aux activités de la communauté ou d'utiliser les produits ou services de façon autonome. Le site « Accès simple » a donc été réalisé pour les personnes ayant des incapacités intellectuelles ou de graves problèmes de lecture ou de langage.

Les citoyens sont au cœur des préoccupations de l'Administration municipale. Celle-ci veut s'assurer que tous soient traités de façon juste et équitable, et que tous puissent participer de façon active à la vie démocratique. Ce site avant-gardiste est un pas de géant dans cette direction. En effet, la Ville de Montréal est la première municipalité au monde à mettre sur pied un tel site Internet adapté pour ses citoyens qui ont certaines limitations ou déficiences et nous en sommes très fiers. Aux premiers abords, nous pouvons être surpris par une telle initiative. Mais il ne faut pas oublier que tous les citoyens ont le droit d'avoir de l'information et des services de sa municipalité.

Il est également important de mentionner que ce site a été réalisé avec la collaboration exceptionnelle du Groupe DÉFI Apprentissage de l'Université de Montréal*, qui travaille en recherche depuis près de 20 ans, du Comité régional des association pour la déficience intellectuelle (CRADI), de l'Association québécoise des personnes aphasiques, du Regroupement pour la Trisomie 21 et du Mouvement des Personnes d'Abord de Montréal. Sans leur aide et leur soutien, ce site n'aurait pas vu le jour.

« Accès simple » offre trois façons d'accéder à l'information : le texte simplifié, l'ortograf altêrnativ et le son. L'information est présentée simplement et utilise un langage adapté aux citoyens ayant des besoins particuliers. Le site accroît donc les possibilités de répondre à la diversité des besoins de la population.

Le texte simplifié
Le texte simplifié offre des informations condensées, faciles à lire et à comprendre. Nous nous sommes basés sur les règles et directives proposées dans le guide « Le savoir simplifier » produit par le ILSMH Association Européenne. Les auteurs de ce guide proposent, entre autres, de toujours utiliser un langage simple et sans détour, de présenter une seule idée maîtresse par phrase, de ne pas se servir d'abréviation et d'avoir une structure claire et logique. En suivant ces règles, nous combattons l'exclusion à l'information. Il ne faut pas oublier que plus de 30 % de la population montréalaise éprouve, pour toutes sortes de raisons, de la difficulté à lire.

L'ortograf altêrnativ (orthographe alternative)
L'ortograf altêrnativ s'adresse à une fraction de la population qui a été la plus négligée quant aux moyens visant l'accessibilité universelle, soit les personnes qui ont des incapacités intellectuelles. Compte tenu de la nature de leurs limitations, ces personnes sont souvent exclues de certains aspects de la vie sociale et démocratique. L'ortograf altêrnativ est un donc moyen adapté à leurs besoins.

En plus de simplifier le texte, l'ortograf altêrnativ réduit la complexité de l'écriture. Cette façon différente d'accéder à la communication écrite mise sur une correspondance orthographique stable entre les lettres (graphèmes) et les sons (phonèmes). L'ortograf altêrnativ utilise seulement 35 correspondances graphèmes/phonèmes alors que l'orthographe conventionnelle en compte plus de 4000. Attention, l'ortograf altêrnativ n'est pas une nouvelle façon d'écrire le français. Elle est un mode alternatif d'écriture au même titre que le braille, destiné à des personnes que la complexité de l'écriture place dans une situation d'analphabétisme, de dépendance envers autrui ou d'exclusion à la vie démocratique.

L'ortograf altêrnativ offre un grand avantage puisque son utilisateur peut communiquer avec une personne alphabétisée sans autre préalable. Ce qui n'est pas le cas avec d'autres modes alternatifs comme le braille ou le langage signé. Cependant, sa similitude avec l'orthographe conventionnelle peut faire oublier qu'il s'agit justement d'un mode alternatif réservé à des personnes qui, autrement, seraient exclues de toute communication écrite. L'ortograf altêrnativ doit donc être considérée comme une solution qui, sans être idéale, permet néanmoins d'éviter l'exclusion inacceptable socialement, moralement et éthiquement.

La Ville de Montréal est pionnière en matière de site Internet simplifié. Nous en sommes fiers et nous espérons pouvoir offrir de plus en plus de services aux personnes ayant des incapacités intellectuelles. De plus, nous sommes extrêmement heureux d'avoir pu contribuer au soutien et à la recherche universitaire qui se fait à l'Université de Montréal. La réputation du Groupe DÉFI Apprentissage est solidement établie. Notre partenariat dans la réalisation de ce site ne peut que se solder par un succès international.

* Le Goupe DÉFI Apprentissage est une équipe de recherche affiliée au Département de psychopédagogie et d'andragogie, de la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Montréal. L'équipe, qui est co-dirigée par les professeurs Sylvie Rocque et Jacques Langevin, consacre ses travaux à l'intervention éducationnelle et sociale auprès des personnes qui ont des déficiences intellectuelles, avec ou sans troubles envahissants du développement .

 
 
© Tous droits réservés, Ville de Montréal