Partager

The Obituary

Rosine est entourée par des fantômes. Fantômes de la famille, fantômes d'un vieux Montréal et de sa politique, fantômes des ouvriers des carrières de Montréal qui, dans les années 1880, fréquentaient les jardins du Palais de cristal, ruines sur lesquelles se situe sur son triplex du Mile-End. Sa famille maternelle morte est aussi là, aussi, avec leur agitation, leur histoire, leur ascendance autochtone oublié, leurs petits crimes et gloires. Il ya même le fantôme d'un ancien gendarme parisien qui se cache dans l'escalier sombre, regardant à travers son trou de la serrure.

Domaine artistique

Littérature

Type d'oeuvre

Roman

Format

167 p. ; 21 cm.
The Obituary

Participation