Partager

Marie-Claire Blais

Marie-Claire Blais naît à Québec en 1939. Elle publie à l’âge de 20 ans un premier roman, La Belle Bête, dans lequel elle analyse avec une âpre lucidité les ressorts psychologiques d’une relation violente, pleine de haine et d’envie, entre une jeune femme trop laide et son frère, simple d’esprit mais si beau que l’on ne voit que lui. Cette violence, cette sauvagerie resteront présentes dans tous les livres et le théâtre de Marie-Claire Blais. Son lyrisme très personnel permet à l’auteur de traverser les apparences pour révéler les monstruosités de la vie.

Aussitôt remarquée, Marie-Claire Blais reçoit une bourse de la Fondation Guggenheim et se met à écrire Une saison dans la vie d’Emmanuel, ouvrage pour lequel elle obtiendra le prix Médicis en 1966. Dès lors, son œuvre se déploie à une vitesse surprenante et compte à ce jour plus de vingt romans, cinq pièces de théâtre et plusieurs recueils de poésie. 

Marie-Claire Blais est acclamée comme un des grands écrivains de sa génération. Elle a reçu de très nombreux prix, dont, pour l’ensemble de son œuvre, le prix Athanase-David, le Prix de l’Union latine et le Prix littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco. Elle a été plusieurs fois lauréate du Prix du Gouverneur général et s’est vu décerner tout récemment le prix Molson. Elle est membre de l’Académie royale de Belgique.

En savoir plus sur l'auteure

Oeuvre finaliste : Des chants pour Angel

Éditions du Boréal

 

Photo : Jill Glessing 

 

Participation