Déclaration du 5 décembre 2011