Blogue

16 mai 2016

Une collection qui voyage

Chaque année, le Musée de Lachine prête des objets et des œuvres de sa collection à d’autres musées contribuant ainsi à son rayonnement.

Récemment, une sélection de 26 artefacts a été prêtée au musée Pointe-à-Callière afin de figurer dans l’exposition Fragments d’humanité. Archéologie du Québec. Les objets choisis témoignent de la période des premiers contacts avec les Amérindiens et des échanges effectués dans le cadre de la traite des fourrures au 18e siècle alors que Lachine était un lieu de passage obligé entre Ville-Marie et les « Pays d’en Haut ». Il s’agit pour le Musée d’une occasion exceptionnelle de montrer quelques-unes des découvertes archéologiques réalisées sur le site Le Ber-Le Moyne de Lachine.

Certains objets ont même la chance de prendre l’avion. Ainsi, trois objets amérindiens de la collection du Musée ont été acheminés à l’Institut culturel cri d’Oujé-Bougoumou. Durant la prochaine année, un bonnet, une coiffe et un étui à fusil seront présentés à la communauté d’où provient ce riche patrimoine…

La présentation et la documentation des objets prêtés ont un impact majeur sur la reconnaissance et la visibilité des actions du Musée pour la conservation du patrimoine.

Pour voir la sélection d’artefacts présentés à Pointe-à-Callière

Pour voir les objets amérindiens