Blogue

12 mars 2015

Une bibliothèque en hommage à Mordecai-Richler

Afin de rendre hommage à l’écrivain Mordecai Richler, à la hauteur de l’artiste et du citoyen montréalais qu’il a été, la Ville de Montréal l’a nommé Citoyen d’honneur de la métropole à titre posthume et, du même coup, a annoncé que la bibliothèque du Mile End portera dorénavant son nom. Ce choix s’est imposé naturellement étant donné la localisation géographique de cette bibliothèque dans le secteur de la ville qui est au cœur de l’œuvre littéraire de Mordecai Richler.

Mordecai Richler a été un ambassadeur culturel important, l’un des plus grands auteurs canadiens, un polémiste également, mais surtout un symbole fort de ce qui constitue l’identité montréalaise.

À propos de Mordecai Richler (1931-2001)

Romancier, journaliste et polémiste montréalais. Né dans une famille d’immigrants juifs de Montréal, il quitte le pays au début des années 1950 et s'installe en Europe. Il y reste pendant 20 ans, jusqu’à ce que son travail le ramène à Montréal (1972), la ville de son inspiration. Par son œuvre, évocatrice et provocante, Richler témoigne de son époque et de son lieu d'origine. C'est à partir de 1959, avec la publication du roman The Apprenticeship of Duddy Kravitz (L'apprentissage de Duddy Kravitz), qu'il est reconnu comme « l'un des plus grands romanciers du Canada et du monde entier ». Il remporte de nombreuses distinctions, dont deux prix du Gouverneur général (1968, 1971), le Screenwriters Guild of America Award (1974), le Ruth Schwartz Children's Book Award (1976) et le prix du meilleur roman de la Conférence des écrivains du Commonwealth. En 1997, il publie Barney's Version (Le monde de Barney), et remporte le prix Giller. Cinq de ses romans ont été adaptés au cinéma, dont Barney's Version en 2010.

Pour (re)lire les ouvrages de Mordecai Richler, consulter le catalogue des Bibliothèques de Montréal.

Pour découvrir l'horaire et les coordonnées de la bibliothèque Mordecai-Richler.