Blogue

5 décembre 2018

Reconnaissance en arts visuels et contemporains

Félicitations aux artistes en arts visuels Adam Basanta et Cynthia Girard-Renard, lauréats des prix Pierre-Ayot et Louis-Comtois! Témoins de la vitalité et de l’audace de l’art contemporain montréalais, ces deux prix sont le fruit d'un partenariat étroit entre la Ville de Montréal et l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC).   

Le dévoilement des lauréats a eu lieu le 4 décembre 2018 au Musée des beaux-arts de Montréal, en présence de Christine Gosselin, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la culture, du patrimoine et du design, et de Julie Lacroix, directrice générale de l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC).

Adam Basanta, Prix Pierre-Ayot

Destiné aux artistes de la relève, le Prix Pierre-Ayot 2018 a été remis au compositeur expérimental et performeur Adam Basanta. Ce dernier a approfondi en parallèle une pratique artistique en installations multimédias. Ses œuvres font l’objet de plusieurs expositions à Montréal et dans d’autres grandes villes du monde. Le Prix Pierre-Ayot est accompagné d’une bourse de 5 000 $. 

Outre le lauréat, les finalistes du Prix Pierre-Ayot étaient Jinyoung Kim et Léna Mill-Reuillard. Découvrez les finalistes

Cynthia Girard-Renard, Prix Louis-Comtois

Cynthia Girard-Renard, pour sa part, a reçu le Prix Louis-Comtois soulignant la qualité de la production d’un artiste dont la carrière est établie. Madame Girard-Renard est une artiste visuelle, poète et professeure à l’université Concordia. On peut voir ses œuvres dans plusieurs collections muséales, institutionnelles et particulières. Elle a également fait l’objet de plusieurs expositions individuelles et collectives. Une bourse de 7 500 $ a été remise à la lauréate. 

Pour le Prix Louis-Comtois, les deux autres finalistes étaient Yann Pocreau et Chih-Chien Wang. Découvrez les finalistes

Avantages associés aux prix

Outre les bourses, les prix Pierre-Ayot et Louis-Comtois comprennent l'acquisition d'une œuvre réalisée par chaque lauréat pour la collection municipale d’œuvres d’art. Ils incluent aussi un cachet d’exposition de 2 500 $ qui servira pour chaque lauréat à défrayer l’organisation d’une exposition sur le territoire montréalais.