Blogue

Lauréats des Prix Amyot-Comtois
4 décembre 2019

Montréal dévoile ses lauréats 2019 des Prix Pierre-Ayot et Louis-Comtois

C'est ce mercredi 4 décembre, dans le cadre d’une cérémonie au Musée des beaux-arts de Montréal, que furent dévoilés les lauréats des Prix Pierre-Ayot et Louis-Comtois. Ces deux prix d’excellence en arts visuels, dotés respectivement d’une bourse de 5 000 $ et de 7 500 $, visent à mettre en valeur le potentiel d'avenir des jeunes créateurs montréalais et à reconnaître la pratique d'artistes qui se sont distingués à Montréal au cours des 15 dernières années.

Bachelière en arts visuels et médiatiques de l'UQAM, Nadège Grebmeier Forget a remporté le prix Pierre-Ayot qui vise à souligner la qualité de la production des artistes de 35 ans et moins. Évoluant dans le milieu de l'art depuis dix ans, Nadège Grebmeier Forget s'est démarquée grâce à sa pratique performative engagée qui intègre les enjeux identitaires, et ce, tout en interrogeant les dispositifs actuels de (re)présentation, de documentation et de diffusion. L’artiste a notamment collaboré à de nombreux événements et expositions au Canada, en Allemagne, en France ainsi qu’aux États-Unis.

Pour sa part, le Prix Louis-Comtois a été remis à Milutin Gubash. L'artiste d'origine serbe a séduit le jury par sa capacité à jongler avec les codes narratifs, autant en vidéo, en sculpture, en photographie qu’en performance. Le travail de M. Gubash a fait l’objet d’expositions solo au Canada, aux États-Unis et en Europe, notamment au Musée d'art contemporain de Montréal , à la Art Gallery of Alberta et au Muzej Vojvodina (Serbie). Ses œuvres vidéo ont été présentées entre autres en France, en Allemagne, en Espagne, en Angleterre et au Mexique. Créé en 1991, le Prix Louis-Comtois vise à promouvoir la reconnaissance d'un artiste qui s'est distingué dans le domaine de l'art contemporain à Montréal depuis les quinze dernières années.

Les prix

Les prix Pierre-Ayot et Louis-Comtois visent à reconnaître et à récompenser des artistes montréalais de la relève et en mi-carrière, et à stimuler le milieu des arts visuels, qui contribuent fortement au dynamisme montréalais. Ces prix sont remis par la Ville de Montréal, en collaboration avec l’Association des galeries d’art contemporain.