Blogue

Trois élèves observent une poupée faite en feuilles de maïs
15 avril 2016

Jeunes Montréalais inspirés par la culture autochtone

Au cours des derniers mois, près de 300 élèves de Montréal ont exploré les croyances et les modes de vie traditionnels des Iroquoïens et des Algonquiens en participant au projet de médiation culturelle Amérindiens et calendriers célestes dans le cadre du programme Une école montréalaise pour tous.

Au fil des semaines, ces élèves de 2e cycle du primaire ont visité plusieurs lieux historiques : le Musée de Lachine, Pointe-à-Callière, Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal et le Lieu historique national du Commerce-de-la-Fourrure-à-Lachine.

Savez-vous ce qu’ils ont découvert ? Qu’en observant les phénomènes naturels, les Amérindiens conçoivent le temps en cycles lunaires et qu’ainsi treize lunes apparaissent dans une année. Les élèves ont également été initiés aux différents matériaux et technologies utilisés traditionnellement par ces peuples et à leur langage artistique.

En s’inspirant de leurs découvertes, les élèves vont créer un calendrier collectif avec le soutien de l’artiste Geneviève Côté. Leurs réalisations pourront être vues sur le site Une école montréalaise pour tous en juin.

Une école montréalaise pour tous a pour mission de contribuer à la réussite éducative de tous les élèves issus des milieux défavorisés pluriethniques montréalais en tenant compte de leurs besoins et de leurs ressources.

Des élèves devant la Maison Le Ber-Le Moyne au Musée de Lachine.