Blogue

Une tasse cassée
2 novembre 2016

Dans les coulisses du Musée de Lachine

Il y a quelques années, le Musée de Lachine proposait aux visiteurs une exposition examinant les questions soulevées par le travail de conservation et de restauration des objets et des œuvres d’art.           Qu’arrive-t-il lorsqu’un objet n’est pas en état d’être présenté au public? Jusqu’où devrait-on retoucher un tableau? Devrait-on reconstituer entièrement un artefact?

La version numérique du catalogue d’exposition Fracas : restauration requise offre l'occasion de réexaminer ses questions à partir de quelques cas réels et de dissiper une part du mystère qui entoure le travail réalisé derrière les portes closes des musées.

Présentés dans tous les états possibles, les objets et les œuvres inclus dans cette publication montrent la variété des circonstances dans lesquelles surgissent les problèmes de conservation. Cela peut-être soudain et avec fracas, comme lors de la crise du verglas de 1998, ou graduellement, comme l'action du temps et de la lumière. Chaque situation posant ainsi un défi particulier au musée, chaque projet de restauration entraînant tout à la fois, le directeur, le conservateur et le restaurateur dans une solide réflexion visant à déterminer l'intervention la plus appropriée.

Réalisée en collaboration avec le Centre de conservation du Québec, Fracas : restauration requise se penche sur un éventail de dossiers incluant aussi les cas qui demeurent à l’étude. Ainsi, le contenu de l’ouvrage fournit aux professionnels tout autant qu’au public curieux les éléments de base d’une réflexion toujours en cours.

Pour consulter la publication