Entente sur le développement culturel de Montréal

Partager

Axe 2 : Accès à la culture

Les mesures d’accès à la culture visent à sensibiliser et à familiariser le public à la richesse de la culture et du patrimoine montréalais. Plus particulièrement, les jeunes, les autochtones et les membres des communautés culturelles sont ciblés par des actions de rapprochements et d’échange avec les créatrices et les créateurs, selon une approche de médiation culturelle.

Cet axe prévoit également des mesures de soutien à la création de liens entre la métropole et les régions du Québec et des mesures d’appui au développement de l’art public sur le territoire et à la mise en valeur d’initiatives du milieu du design.

Le patrimoine et la muséologie

Montréal possède un patrimoine matériel et immatériel d’une richesse inouïe. Ils sont plus de 80 organismes sur l’île de Montréal à travailler à promouvoir ce patrimoine, et, parmi la quarantaine de musées que compte l’île, plusieurs ont pour mission de le protéger et de le faire connaître. Afin de sensibiliser le public à la richesse du patrimoine montréalais et de favoriser une prise en charge citoyenne de l’identité patrimoniale propre à Montréal, la Ville et le Ministère ont choisi d’investir près de 600 000 $ afin de soutenir les activités de diffusion des organismes qui militent pour la conservation du patrimoine.

La diffusion — arts de la scène et arts visuels

Montréal porte bien son titre de métropole culturelle, notamment grâce à ses artistes qui, émergents ou établis, sont présents dans tous ses quartiers. Pour favoriser la vie artistique dans l’ensemble des arrondissements de Montréal, la Ville et le Ministère consacrent un budget de 515 000 $ à ces actions:

  • Promouvoir le réseau Accès culture au moyen du site Internet Accès culture, des réseaux sociaux et de campagnes de visibilité, lequel réseau regroupe 24 diffuseurs établis dans tous les arrondissements de Montréal et offre annuellement plus de 2000 spectacles et 200 expositions.
  • Appuyer les diffuseurs du réseau Accès culture dans la présentation de spectacles d’artistes autochtones et d’artistes issus des régions du Québec.
  • Soutenir la relève artistique par des réalisations telles que le théâtre ambulant La Roulotte et le portail Artère.

La médiation culturelle

Par la médiation culturelle, le public est invité à découvrir une œuvre, une forme d’art ou un site patrimonial en compagnie d’un médiateur culturel ou d’un artiste qui, grâce à cette approche, favorise l’appropriation des arts par l’ensemble des citoyens. Avec un budget de 1 212 000 $, le Ministère et la Ville renforcent la participation des résidantes et résidants des quartiers montréalais à la vie culturelle en menant les actions suivantes :

  • Encourager et soutenir les démarches de médiation culturelle des diffuseurs du réseau Accès culture (Programme de médiation culturelle des arrondissements montréalais).
  • Appuyer les initiatives particulières des milieux culturels professionnels qui désirent rendre les arts et la culture plus accessibles aux citoyens (Programme montréalais d’action culturelle).
  • Apporter une aide financière à des organismes culturels professionnels qui souhaitent conclure des partenariats avec des organismes communautaires en vue de proposer des activités de médiation culturelle à des clientèles particulières (Partenariat culture et communauté).
  • Conclure des ententes triennales de partenariat avec des organismes culturels qui rejoignent des clientèles particulières.
  • Soutenir des projets du réseau Accès culture et en culture numérique.

La pratique artistique en amateur

Le loisir culturel et la pratique artistique en amateur sont d’importants outils de démocratisation de la culture. Ils contribuent à développer l’estime de soi des participants et leur sentiment d’appartenance à la communauté. À ce titre, le loisir culturel et la pratique artistique en amateur sont aussi de puissants facteurs d’intégration et de cohésion sociale dont l’efficacité est bien réelle. La Ville et le Ministère réservent donc un budget de près de 280 000 $ aux mesures qui suivent :

  • Appuyer, sur l’ensemble du territoire de la Ville de Montréal, la réalisation de projets novateurs en pratique artistique en amateur soumis par les arrondissements montréalais et par des organismes de loisirs à portée locale ou montréalaise (Programme Inclusion et innovation).
  • Soutenir l’intervention en pratique artistique en amateur grâce à des mesures qui stimuleront le renouvellement de l’offre en loisir culturel à Montréal (Artistes-animateurs en milieu de loisir, Rendez-vous du loisir culturel).

Montréal, métropole culturelle

Le Plan d’action 2007-2017 — Montréal, métropole culturelle vise le déploiement de Montréal en tant que métropole culturelle d’envergure internationale. Dans le cadre de la présente Entente, la Ville et le Ministère contribuent à ce Plan d’action en investissant 480 000 $ dans cette série d’interventions :

  • Financer des études stratégiques et des travaux de recherche et de veille en vue d’approfondir la connaissance des grands enjeux actuels du développement culturel.
  • Consolider et mettre en œuvre le Plan stratégique en tourisme culturel, qui vise à affermir la position de Montréal comme destination culturelle de prédilection en Amérique du Nord.
  • Favoriser le dialogue interculturel et le métissage des cultures grâce à des partenariats ciblés sur plusieurs années avec des organismes qui font la promotion de la diversité culturelle dans les arts et la culture.
  • Soutenir des projets dans les quartiers culturels.

Montréal, ville UNESCO de design

Les actions du Bureau du design de la Ville de Montréal visent à susciter des occasions de création en design et à mettre en valeur les initiatives du milieu du design qui font vivre et rendent tangible le statut de Montréal comme ville UNESCO de design. L’objectif ultime est d’accroître la qualité du design des objets, du mobilier urbain, des édifices et des espaces publics par une meilleure intégration, en amont des projets, des architectes et des designers de diverses disciplines. C'est dans cette perspective que la Ville, avec l’appui du Ministère, verse 300 000 $ au Bureau du design afin qu’il puisse :

  • Développer le marché des designers montréalais en soutenant des processus qui ouvrent la commande publique, tels que les concours de design.
  • Développer le marché des designers en soutenant les appels à propositions ou à la création liés à la publication du catalogue Code souvenir Montréal.
  • Promouvoir les initiatives montréalaises en design et en architecture au moyen d’outils de communication et de mise en réseau locale et internationale sur le Web.
  • Faire connaître et démystifier le travail des architectes et des designers montréalais auprès du public grâce à l’événement Portes Ouvertes Design Montréal.
  • Valoriser la qualité en architecture et en design dans le secteur public en attribuant les prix Design Montréal.