Partager

Abbas Akhavan

Abbas Akhavan a une riche pratique artistique, passant par les installations in situ éphémères spécifiques au dessin, à la vidéo, à la sculpture et à la performance. Ses recherches sont influencées par la spécificité des sites où il travaille : les architectures qui les abritent, l’environnement qui les entoure et les personnes qui les fréquentent. La sphère domestique, qu'il propose comme un espace bifurqué entre l'hospitalité et l'hostilité, a été un domaine d'étude permanent dans sa pratique. Des travaux plus récents se sont aventurés dans des espaces et des espèces situés juste à l'extérieur de la maison : le jardin, la cour et d'autres paysages domestiqués.

Parmi les expositions individuelles, citons celles du CCA Wattis Institute à San Francisco (2019); de Vie d'Ange à Montréal (2018); de The Power Plant à Toronto (2018); du Museum Villa Stuck à Munich (2017); de la Douglas Hyde Gallery à Dublin (2017); de la Fonderie Darling à Montréal (2012); et de la Delfina Foundation à Londres (2012).

Parmi les expositions collectives récentes, citons la Biennale de Liverpool (2018); SALT Galata à Istanbul (2017); Sharjah Biennial 13, EAU (2017); Solomon R. Guggenheim Museum à New York (2016); Wellcome Collection à Londres (2016); La Biennale de Montréal (2014) et la 10e Biennale de Gwangju (2014). Akhavan a obtenu une maîtrise en beaux-arts de l'Université de Colombie-Britannique, à Vancouver (2006), et un baccalauréat en beaux-arts de l'Université Concordia, à Montréal (2004).

Il a notamment été en résidence à Fogo Island Arts à Fogo Island au Canada (2019, 2016, 2013), à l'Atelier Calder à Saché en France (2017) et à Flora ars+natura à Bogotá, en Colombie (2015). Il est le lauréat du Fellbach Triennal Award (2017), du Sobey Art Award (2015), du Abraaj Group Art Prize (2014) et du Berliner Kunstpreis (2012).

Domaine artistique

Sculpture / Installation / Assemblage
Abbas Akhavan

Participation