Ville de Montréal

Montréal les berges

Photo : Julie Durocher

Célébrons le bonheur de vivre sur une île

137 km de rives publiques pour profiter pleinement de Montréal

Les berges à vol d'oiseau

Se baigner

4 jolies plages urbaines pour les amoureux de baignade, de bronzage et de détente. Ambiance vacances garantie!

Naviguer

5 navettes fluviales, 30 rampes de mise à l’eau, 18 marinas, 21 quais. Partons, la mer est belle!

Pédaler

119 km de voies cyclables tout autour de l’île. Faire du transport actif et… contemplatif, on aime ça!

Pagayer

94 sites propices au kayak et au canot, 300 km d’itinéraires cartographiés. Pour vivre pleinement l’aventure!

Pêcher

Une foule d’endroits pour lancer la ligne et taquiner le poisson. Mon voyage de pêche au bout de la rue!

Explorer

114 parcs et grands parcs en rives et plus de 900 attraits à découvrir. Tant de choses à faire et à voir!

Réseaux, équipements et infrastructures en lien avec l’eau

Consultez la carte

Plages

Montréal compte quatre plages, auxquelles s’ajouteront deux nouvelles plages et un bain portuaire en 2017. Idéales pour les jeunes enfants, elles offrent la baignade en eau peu profonde avec surveillance (à l’exception de la plage de l’Horloge). De plus, on y trouve des activités variées à quelques pas.

  • Plage Jean-Doré : Un coin de paradis au cœur de parc Jean-Drapeau pour se la couler douce à cinq minutes du centre-ville. On y revient souvent pour profiter de l’offre d’activités sportives et culturelles du parc à nul autre pareil à Montréal (Aquazilla, planche nautique par télétraction, Biosphère, etc.).
  • Plage du parc-nature du Bois-de-l’Île-Bizard : Une petite plage de sable naturel dans le décor enchanteur d’une baie tranquille du lac des Deux Montagnes. On en profite pour aller se promener sur la magnifique passerelle d’un demi-kilomètre qui traverse le grand marécage du parc et pour observer les oiseaux.
  • Plage du parc-nature du Cap-Saint-Jacques : Une jolie plage de sable naturel située dans une baie entourée de la riche nature du lac des Deux Montagnes. On combine sa sortie avec une visite de la ferme écologique où vivent plus de 110 animaux. À voir aussi : les nombreux herbiers et petites baies du parc où l’on peut observer les tortues se dorer au soleil.
  • Plage de l’Horloge : Un site de rêve situé au pied de la Tour de l’Horloge, symbole mythique du Vieux-Port. Sable fin, parasols et chaises longues nous invitent à la détente. On ne peut pas s’y baigner encore mais des brumisateurs sont là pour nous rafraîchir. Et la vue sur Montréal y est à couper le souffle!

Navettes
fluviales

Envie de vous dépayser sans avoir à affronter les bouchons sur les ponts? Montez à bord des différentes navettes qui sillonnent le fleuve et la rivière des Prairies. Leurs tarifs sont abordables et les vélos y sont acceptés. Le bon plan : on emprunte la piste cyclable la plus près, muni de son maillot, de son pique-nique et de son frisbee, et on s’évade pour la journée!

Nouveau!

Forfait famille illimité

Prenez les navettes du Vieux-Port et de la Promenade Bellerive en famille, autant de fois que vous le désirez durant la saison! Offert aux détenteurs de la carte Accès Montréal
Prix : 125 $ (taxes incluses) par année
Pour en savoir plus

Croisières

Saviez-vous qu’il existe une grande variété de forfaits croisières à Montréal? Gastronomie, feux d’artifices, Montréal-Québec... Que ce soit pour quelques heures ou pour un voyage au long cours, rien de tel pour « retomber en amour » avec sa ville que de la contempler à partir de l’eau!


Photo : Tourisme Montréal, Stéphan Poulin

Vélo

Le vélo est sans doute l’une des meilleures façons de découvrir les berges montréalaises. La ceinture de l'île compte actuellement 119 km de voies cyclables (pistes cyclables, bandes cyclables, chaussée désignée), et les travaux se poursuivent. D’est en ouest, du nord au sud, les possibilités d’excursion sont infinies! Et, avec un bon « cocktail transport », même les endroits les plus éloignés deviennent faciles d’accès : du métro au train de banlieue, de la piste cyclable à la navette fluviale… Les berges vous attendent!

Route bleue

Pour pagayer sur le fleuve et la rivière des Prairies en toute sécurité, il suffit de bien préparer sa sortie en fonction de son expérience. Pour vous y aider, profitez des outils de navigation gratuits de la Route bleue du Grand Montréal, un circuit spécialement conçu pour les activités de pagaie à Montréal et sur la Rive-Sud.

Guide de randonnée : Près de 120 pages d’informations de première main : itinéraires, cartes, niveaux de difficulté, conditions et durées de navigation, sites de mise à l’eau et d’accostage, règles de sécurité, conseils pour diminuer son impact sur l’environnement, etc.

Carte interactive : Disponible à partir de votre appareil mobile ou de votre ordinateur, en lien avec Google Maps.

Itinéraires électroniques : Cinq circuits téléchargeables sur votre système GPS.


Consultez la carte

Relevez le défi!

Chaque été en juin, une quarantaine de canoteurs et de kayakistes passionnés complètent le tour de l’île en deux jours lors du Tour de la Route bleue. Un événement incontournable auquel se greffent différents circuits locaux de quelques heures, fort populaires : Relais rivière, Descente du Lac Saint-Louis, Tous au fleuve, etc. Envie de relever le défi?

Voyez des images de l’édition 2015

Louer une embarcation

Canot, kayak, planche à pagaie (SUP), voilier, bateau, pédalo… On trouve le long des berges différents endroits où louer une embarcation. Voici quelques fournisseurs, dont plusieurs offrent également des cours et des excursions sur l’eau (liste non exhaustive) :

Grands parcs

Les grands parcs de la Ville situés le long des berges permettent de pratiquer une foule d’activités liées à l’eau. Règle générale, celles-ci sont à bon prix, voire gratuites. De plus, l’entrée dans les grands parcs est libre; seuls des frais de stationnement sont exigés. Pour découvrir les activités qui vous intéressent et savoir comment vous rendre, consultez les pages ci-dessous (en particulier les onglets Activités, Services, À voir et Information).

Parcours riverain

Passionné d’histoire? Ou simplement envie d’une escapade originale? Empruntez le Parcours riverain et découvrez les berges comme vous ne les avez encore jamais vues. Plus de 900 attraits patrimoniaux y témoignent de la riche histoire de Montréal, particulièrement des liens étroits qu’ont établis ses habitants avec les cours d’eau qui baignent leur île. À pied, en voiture, en vélo ou même en kayak, consultez la carte interactive ou téléchargez l’application mobile. Vous verrez, les berges ont de bien belles histoires à nous raconter!

Pêche

Comme nos plans d’eau sont plus sains, la pêche urbaine fait de plus en plus d’adeptes à Montréal. Et ça mord! Pour en profiter de façon écoresponsable, voici quelques renseignements utiles sous forme de questions-réponses. Envie de tenter l’expérience? N’oubliez pas votre gilet de sauvetage!

A-t-on le droit de pêcher directement dans le fleuve et la rivière des Prairies?

Bien sûr. Toutefois, pour la sécurité des autres usagers des berges et pour la préservation des milieux naturels, il est recommandé de pêcher dans les aires désignées.

Peut-on pêcher dans les grands parcs de la Ville?

Bien sûr. Voir les différents parcs où cela est possible.

Faut-il un permis pour pêcher à Montréal? Où se le procurer?

Mis à part quelques exceptions, un permis est nécessaire pour pêcher, partout au Québec. De plus, il faut le porter sur soi durant la pratique de l’activité. Pour en savoir plus.

Les poissons pêchés dans les eaux montréalaises sont-ils propres à la consommation?

Bien sûr. Toutefois, à Montréal comme ailleurs au Québec, des recommandations sont émises quant au nombre de repas à consommer par mois, selon l’endroit où ils sont pêchés et leur taille. Consultez le Guide de consommation du poisson de pêche sportive en eau douce.

Quelles espèces trouve-t-on principalement dans la région de Montréal?

Les eaux montréalaises offrent une variété impressionnante de poissons, dont la perchaude, l’achigan à petite bouche, l’achigan à grande bouche, l’alose savoureuse, l’anguille, la barbotte brune, l’esturgeon jaune, le doré jaune, le doré noir, le chevalier cuivré (espèce en péril), le lépisostée osseux, le crapet de roche, le crapet soleil, le barbue de rivière, la carpe.

Quelles sont les règles à suivre?

Avant de partir, quelques règles de base sont à connaître, notamment quant aux limites de prises, aux appâts et aux méthodes utilisées. Renseignez-vous.

Quelle est la période de pêche autorisée?

Elle varie selon l’espèce. Pour vous assurer d’être dans les règles, vérifiez avec l’outil de recherche en ligne.

Quelles sont les bonnes pratiques en matière d’environnement?

  • Remettre à l’eau toute espèce en péril (par exemple le chevalier cuivré)
  • Ne conserver que les espèces comestibles et remettre les autres à l’eau
  • Rejeter à l’eau les poissons de petite taille et non parvenus à maturité
  • Respecter les quotas de pêche, s’il y lieu
  • Ne pas se départir des appâts dans l’eau; cela risque d’introduire des espèces non indigènes qui peuvent devenir envahissantes


Crédit photo : Spider.Dog
Photo originale recadrée.

Surf

Chaque jour, des dizaines d’amateurs s’adonnent à la pratique du surf de rivière aux deux vagues éternelles du fleuve Saint-Laurent. Mais attention : il s’agit d’un sport exigeant! Avant de s’aventurer, il est fortement recommandé de suivre une formation ou, à tout le moins, d’être très bien encadré par un habitué.

  • Le port d’une veste de flottaison et d’un casque de protection est recommandé. De plus, une bonne technique de nage s’impose.
  • Les conditions des vagues éternelles changent constamment, et leur degré de difficulté également. Il faut apprendre à connaître les courants et rester conscient de la proximité des rochers.
  • La communauté des surfeurs montréalais a son propre code de conduite. Il existe un respect mutuel entre surfeurs. Pour bien s’intégrer, il faut avoir conscience de l’étiquette dans la file d’attente. De plus, une belle vague n’est surfée que par une personne à la fois.
  • L’achalandage peut devenir un problème, tant pour les surfeurs qui doivent attendre leur tour, que pour les berges qui finissent par s’éroder. Des études sont en cours et un comité de pilotage sera bientôt constitué pour améliorer leur aménagement.

Les vagues éternelles

La vague d’Habitat 67 :
derrière l’ensemble immobilier, après le 2600, Pierre-Dupuy
La vague à Guy :
le long du boulevard Lasalle, entre les rues Gagné et Raymond, dans le parc des Rapides
Pour en savoir plus :

Concours photo Montréal à l'œil

Les berges vous inspirent? Cela tombe bien, pour sa 37e édition, le concours photo organisé par le Centre d’histoire de Montréal et ses partenaires a pour thème Montréal les berges. Une raison de plus pour fréquenter les rives du fleuve et de la rivière des Prairies et en découvrir les multiples beautés. Ouvert à tous les amoureux des berges. On a bien hâte de voir vos photos!

  • Du 15 août 2015 au 15 février 2016
  • Plus de 4 500 $ en prix, dont un prix spécial jeunesse pour les 12 à 30 ans


Pour en savoir plus →

Qualité de l'eau

Plages

La qualité de l’eau des plages de Montréal est habituellement excellente, mais il peut arriver qu’elle se dégrade, par exemple à la suite de pluies abondantes. C’est pourquoi elle est analysée chaque semaine durant l’été. Consultez les derniers résultats.

Tout autour de l’île

Tout au long de l’été, le Réseau de suivi du milieu aquatique analyse chaque semaine la qualité de l’eau qui longe l’île de Montréal, avec une centaine de stations d’échantillonnage réparties sur le territoire. Consultez la carte interactive.

Le Plan de l'Eau de Montréal

Des projets emballants!

Au cours des dernières années, la Ville de Montréal a investi des millions de dollars pour améliorer la qualité de l’eau en rive, et cela porte fruit! Notre eau est de plus en plus propice à la baignade et aux activités nautiques. En 2015, la Ville a donné un coup de barre en adoptant le Plan de l’Eau de Montréal qui prévoit, d’ici 2017 :

  • 2 nouvelles plages Verdun et Pointe-aux-Trembles (plage de l’Est)
  • 1 bain portuaire (Vieux-Port)
  • Toute une gramme de projets et de programmes pour favoriser l’accès aux berges et assainir les eaux : soutien aux activités plein air, nouvelles fenêtres sur la rivière des Prairies, aménagement des vagues éternelles Guy et Habitat 67, travaux d’infrastructures, etc.

Voyez également comment la Ville veille au suivi du milieu aquatique et les différentes mesures qu’elle met en place pour assurer la gestion durable de l’eau et la protection des milieux naturels.

Consultez le Plan de l'Eau

Fichier PDF, 2,2 Mo