Un site Web de la Ville de Montréal
Vivre ma ville
Tutti Frutti, l'un des produits vedette de l'entreprise montréalaise Bojeux

Tirer son épingle du jeu

Publié le
21 décembre 2016
Après avoir fait le bonheur des enfants québécois pendant plus de quarante ans, le fabricant et distributeur de jouets montréalais Bojeux s'apprête à faire de même en Chine.

Les Québécois de la génération X doivent une fière chandelle à Bojeux, une entreprise familiale d'Anjou qui fabrique des jouets et les distribue dans 32 pays. Sans elle, plusieurs classiques, dont les blocs LEGO, seraient peut-être arrivés bien tard dans la province.

« En 1976, les lois entourant la protection de la langue française combinées à la petite taille du marché faisaient du Québec un endroit peu attrayant pour les gros joueurs», se souvient Sabrina Gareau, directrice du marketing de Bojeux et fille du fondateur de l'entreprise, George Gareau. «L'idée de se lancer dans la distribution est née à ce moment-là. »

Bojeux, une entreprise familiale montréalaise

L'anecdote semble anodine. Pourtant, elle explique comment Bojeux, qui était alors un simple magasin de jouets, est devenu un joueur mondial de l'industrie en l'espace de 40 ans. Tout au long de son existence, l'entreprise d'une quarantaine d'employés a su voir, puis saisir les occasions d'affaires.

C'est justement pour profiter d'un créneau inoccupé que Bojeux s'est lancée dans la fabrication de jeux et de jouets de bois en 1978. Toute la production, de la conception jusqu'à l'emballage, était effectuée dans l'arrondissement d'Anjou, où l'entreprise se trouve toujours aujourd'hui.

« Nous maintenons notre présence ici, car la main-d'œuvre y est jeune, qualifiée et abondante, souligne Sabrina Gareau. La preuve: chaque fois que nous ouvrons un poste de concepteur, par exemple, nous recevons plusieurs dizaines de candidatures! »

Ces années-ci, l'émergence des jouets technologiques bouleverse l'industrie. Paradoxalement, Bojeux tire bien son épingle du jeu, même si elle commercialise essentiellement des produits traditionnels et créatifs.

« C'est comme si les familles voulaient éteindre les écrans afin de passer du temps ensemble autour d'un jeu vintage, constate Sabrina Gareau. En plus, elles sont sensibles aux produits faits localement, même s'ils sont plus chers. »

Preuve que les choses vont bien, Bojeux prévoit ouvrir une salle d'exposition à Hong Kong au cours de la prochaine année. 

« C'est une étape essentielle pour assurer notre présence à l'international », explique celle qui vient de boucler les ventes de Noël... 2017.

 

Des idées rétro pour Noël

Que diriez-vous de redécouvrir le plaisir des pichenottes, du jeu de cribbage ou des poches pendant la période des fêtes? Ce ne sont que trois des classiques en bois que Bojeux offre dans sa gamme Rustik. Visitez leur site Web pour découvrir toute la collection.

 

Stimuler l'innovation et la créativité
Bojeux est l'une des 30 entreprises du Parcours innovation PME 2016, une initiative de la Ville dont l'objectif est de stimuler la croissance des petites et moyennes entreprises de Montréal. Les participants du programme bénéficient de services et de conseils personnalisés pour résoudre leurs problématiques d'affaires, tel le développement de nouveaux marchés à l'international.