Un site Web de la Ville de Montréal
Vivre ma ville
Restaurant Day

Rendez-vous dans la ruelle!

Publié le
20 février 2017
Des déserts, les ruelles en hiver? Pas celles que les Montréalais transforment en patinoires, en glissades ou en expositions de château de neige!

Vin, chocolat chaud et biscuits maison: voilà le menu offert au No 13 lors d'une dégustation cet hiver. Ce n'est pas le nom d'un nouveau café en vogue, mais celui d'une ruelle blanche à Villeray, mise en place par Marie-Hélène Roch et ses voisins.

Marie-Hélène Roch

Tout comme les ruelles vertes dont elles s'inspirent, les ruelles blanches permettent aux citadins de se réapproprier l'espace urbain. Il n'en existe pas de décompte officiel, puisqu'il s'agit d'une initiative entièrement citoyenne, mais chacune a ses particularités. Plusieurs accueillent des patinoires, d'autres des glissades, du mobilier et même des décorations! Avant Noël, les résidents de la ruelle No 13 ont par exemple installé des sapins.

« Tout le monde était invité à les décorer, explique Marie-Hélène Roch. Ils resteront en place jusqu'à la fin de l'hiver. »

Noël dans la Ruelle No 13 - Décoration de sapin

Grâce à de telles activités, les ruelles blanches entretiennent un esprit communautaire à un moment de l'année où les gens tendent à rester confinés chez eux.  

« La frontière entre l'intérieur et l'extérieur est plus marquée pendant l'hiver, dit-elle. Ensemble, on essaie de créer un cocon propice au rassemblement. »

Une bonne façon de profiter des ruelles pendant la saison froide est d'y pratiquer ses sports favoris. Le programme Tandem l'a bien compris puisque, jusqu'au 23 mars, des activités sont offertes une fois par semaine, après l'école, dans cinq ruelles sélectionnées de l'arrondissement de Rosemont−La Petite-Patrie.

Hockey, ballon chasseur, croquet sur neige, construction de châteaux de neige et même traîneau à chien: l'objectif de Tandem est de motiver les jeunes de 4 à 14 ans à sortir la tête de leurs écrans.  

« On veut vraiment les faire bouger et leur faire redécouvrir les joies de l'hiver en ville », souligne l'animatrice du projet, Sadie Caron.

Le hockey fera aussi partie du programme de la ruelle No 13 l'année prochaine, puisque les résidents souhaitent y aménager une patinoire pour les enfants. Marie-Hélène Roch songe également à optimiser le mobilier urbain en place pour proposer des haltes de chaleur. Une autre idée qui lui trotte en tête: concevoir un parcours exploratoire des ruelles blanches montréalaises pour que tous puissent découvrir l'unicité de chacune.

Un sujet à suivre!