Un site Web de la Ville de Montréal
Vivre ma ville
Andrea Amado, programmeuse-Analyste chez Desjardins

Prendre sa place sur le marché du travail

Projet Intégration-Travail-Formation
Publié le
30 mai 2018
Du Brésil, Andrea Amado et sa petite famille se sont installées à LaSalle au printemps 2014 dans l’espoir d’une meilleure qualité de vie. Depuis, la professionnelle n’a pas chômé. De l’une des trois grandes tours du Complexe Desjardins, elle nous raconte son parcours.

« À mon arrivée, je ne parlais que le portugais : j’ai passé un an et demi à apprendre le français », dit Andrea Amado, qui s’exprime aujourd’hui avec une aisance surprenante. Baccalauréat en administration de son pays natal en poche, la mère de famille s’est rapidement rendu compte qu’elle aurait plus de facilité à se trouver un emploi si elle enrichissait sa formation d’un diplôme local.

« J’ai choisi un certificat en informatique appliquée à l’Université de Montréal : c’est un domaine qui m’a toujours attirée et qui me donnait l’impression qu’il y aurait de bons débouchés », dit Andrea.

De la théorie à la pratique

Des suites de sa formation, Andrea Amado apprend l’existence, grâce au Club de recherche d’emploi de LaSalle, du Projet Intégration-Travail-Formation (PITF) du Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal (BINAM). Parmi les entreprises participantes, elle s’intéresse aux postes affichés chez Desjardins.

Andra et sa cohorte de stagiaires, entourés des directeurs d'équipe qui les ont engagés.

« J’ai postulé, et j’ai obtenu le poste de programmeur-analyste du programme », dit la nouvelle résidente montréalaise, ravie.

Aux yeux des nouveaux diplômés, la marche est souvent bien haute entre les bancs d’école et le monde du travail… imaginez lorsqu’on est un nouvel arrivant ! Grâce au PITF, Andrea et une cohorte de huit nouveaux immigrants ont profité d’un accompagnement formateur.

Un programme encadrant

« Le premier mois du programme de 52 semaines, on le passe en formation. Ce qui a été difficile pour moi, c’était d’apprendre tout le vocabulaire francophone spécialisé qui va avec mon nouveau poste », dit la mère de famille.

Plan d’intégration personnalisé en poche, et épaulée d’une marraine technique et d’un parrain social (deux employés de Desjardins avec qui elle est jumelée), Andrea Amado a progressé et gagné en assurance. À mi-chemin dans le programme, celle-ci s’avoue aujourd’hui très fière du chemin parcouru et des projets toujours plus complexes qui lui sont confiés.

« Ma marraine technique m’a tout appris : elle me donne des défis à la hauteur de mes capacités, elle est généreuse en conseils et toujours disponible pour m’aider », explique la nouvelle programmeuse-analyste.

Andrea avec sa marraine technique et son parrain social

Quant au parrain social, celui-ci a été d’un soutien précieux jusqu’à présent pour tout ce qui a trait à l’intégration dans les équipes et aux découvertes liées au domaine de l’emploi au Québec ; comment demande-t-on un congé ici ? que doit-on faire si la fameuse carte électronique ne collabore pas un matin ? etc.

« Entre membres de la cohorte, on s’est aussi échangé beaucoup d’expériences sur l’heure du lunch », partage Andrea Amado.

Travailler… mais aussi s’amuser !

Des suites du projet d’intégration, certains participants se verront embauchés par Desjardins. Tous les autres repartiront avec une expérience professionnelle inestimable qui leur donnera un grand coup de pouce dans leur recherche d’emploi, en plus de solides références.

« Ce programme est important pour les nouveaux arrivants comme moi. J’aime mes semaines de travail, et j’ai plus les moyens de profiter de la ville lors de mes congés », dit la participante.

« On aime aller au parc Angrignon en famille. Et on adore LaSalle ! On est tout proche de l’eau. Ce n’est pas la mer, mais c’est beau », dit en souriant Andrea, qui a grandi près de l’océan au Brésil !

Projet Intégration – Travail – Formation du Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal

Inspiré du Programme de parrainage professionnel (PPP) de la Ville de Montréal, le PITF vise à soutenir les grands employeurs montréalais dans l’expérimentation et l’évaluation de processus novateurs de recrutement, d’intégration et de rétention des travailleurs qualifiés nouvellement arrivés au Québec.