Un site Web de la Ville de Montréal
Vivre ma ville
Du polystyrène

OUSTE, LE STYROMOUSSE !

Innovation montréalaise
Publié le
20 octobre 2017
Sous la direction d’une jeune entrepreneure, Polystyvert a enfin trouvé une solution viable pour recycler le polystyrène.

Le polystyrène est omniprésent dans notre consommation. On remarque surtout sa version expansée, aussi appelée styromousse, qui sert notamment aux emballages de produits électroniques et à la conservation du froid.

Or, chaque année, on achète ou on consomme au Québec 60 000 tonnes de polystyrène neuf, et les deux tiers finissent au dépotoir. La raison est simple : comme il est très léger pour son volume, le transporter vers une usine de recyclage est extrêmement coûteux.

Pour régler ce problème, la jeune entreprise montréalaise Polystyvert a eu l’idée de dissoudre le polystyrène dans de grands bacs en métal à l’endroit même où il est récolté, pour le réduire à un mélange liquide d’un volume bien moindre.

Le mélange est ensuite transporté vers une usine où il est transformé en petites billes. Ces billes servent ensuite à fabriquer du « nouveau » polystyrène qui peut être utilisé pour des barquettes de produits alimentaires, des emballages de produits ou pour isoler des murs de bâtiments.

Solène Brouard Gaillot

Montréal vert

D’origine française et installée au Québec depuis 15 ans, Solenne Brouard Gaillot, présidente et fondatrice de l’entreprise, croit que Montréal était l’endroit parfait pour lancer et faire croître Polystyvert.

« On sent à Montréal un souci pour l’environnement, dit-elle. Beaucoup de gens s’efforcent de faire les petits gestes qui, mis ensemble, contribuent à favoriser le recyclage et à protéger l’environnement. De plus, le Canada et le Québec sont réceptifs aux innovations technologiques et aident les nouvelles entreprises. »

Lauréate de nombreux prix pour son innovation technologique, Polystyvert a attiré plusieurs millions de dollars en financement public et privé. L’entreprise emploie maintenant une douzaine de personnes et déménagera bientôt dans sa toute nouvelle usine à Anjou.