Un site Web de la Ville de Montréal
Vivre ma ville
Centre de céramique Bonsecours

Les deux mains dans la pâte

Centre de céramique Bonsecours
Publié le
23 avril 2018
Dans le célèbre film Mon fantôme d’amour (1990), Demi Moore et Patrick Swayze ont donné au monde entier le goût de se salir les mains. On ne s’étonnera pas qu’il y ait plus à la céramique que des gestes langoureux. Luc Delavigne, céramiste et chargé de projet au Centre de céramique Bonsecours, nous présente ce vieux métier d’art qui a une résonance bien actuelle.

La céramique en 2018, qu’en diriez-vous ?

Beaucoup de gens ont maintenant à cœur une consommation plus responsable et durable : acheter un objet « noble » plutôt qu’une panoplie de choses, et aussi comprendre la provenance de celui-ci.

La céramique de qualité implique un artisan, qui a travaillé de A à Z sur son œuvre, que le consommateur peut même rencontrer en chair et en os. Cela s’inscrit tout à fait dans l’époque actuelle.

Aperçu des cours offerts au Centre de céramique

Est-il possible de décrire sommairement le processus de création de la céramique ?

Il y a trois façons de travailler la terre : par tournage (la pâte est travaillée sur un tour de potier), par façonnage (la pâte est pétrie en main) et par moulage (l’argile liquide est plutôt utilisée). Après la cuisson, la terre argileuse devient céramique… et le processus est bien entendu irréversible !

À l’époque du « Do-It-Yourself », tout le monde peut-il faire de la céramique ?

Tout le monde peut essayer de créer de petits objets par tournage ou par façonnage, y compris les enfants ou les personnes âgées. En fait, c’est un art manuel plutôt amusant à apprivoiser.

Maîtriser le métier pour créer des objets de qualité implique toutefois une formation collégiale (DEC) de trois ans, donnée dans le cadre du programme Techniques de métiers d’art offert par le Centre de céramique Bonsecours en collaboration avec le cégep du Vieux-Montréal. 

Exposition 100e

Exposition : 100e au Centre de céramique Bonsecours

Afin de célébrer le 100e diplômé de la formation de l’institution, le Centre de céramique Bonsecours présente Exposition : 100e dans la plus ancienne caserne de pompiers de Montréal.

De l’objet d’art à l’objet utilitaire, à travers les styles et les époques, les collections présentes offriront aux visiteurs un tour d’horizon complet de l’art de la céramique, par des céramistes dont le talent est reconnu.

À la galerie du Centre de céramique Bonsecours

444, rue St-Gabriel, Vieux-Montréal
Du 19 avril au 11 mai 2018
Du mardi au jeudi, de 10 h à 17 h
Le vendredi, de 10 h à 16 h
Gratuit