Un site Web de la Ville de Montréal
Vivre ma ville
Jeanne Niwemsura anime un atelier pour les nouveaux arrivants

Les bras grands ouverts!

Bibliothèques de Montréal
Publié le
18 septembre 2017
L’écrivain Julien Green disait que « la bibliothèque, c’est le carrefour de tous les rêves de l’humanité ». Et pour s’assurer que toute l’humanité puisse y rêver sans limite, notre réseau des bibliothèques tend la main aux clientèles plus vulnérables, notamment grâce à des agents de liaison.

Ce projet est basé sur la conviction que les bibliothèques peuvent avoir un effet positif sur l’inclusion des nouveaux arrivants et que l’accès au savoir et à la connaissance contribue à lutter contre les inégalités sociales. Il est coordonné à la fois par la Direction des bibliothèques et par le Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal (BINAM). 

Le potentiel d’attraction des bibliothèques sur les communautés culturelles est non négligeable: dans une entrevue au Devoir en 2012, la chercheuse Annick Germain, directrice du centre de recherche Immigration et métropoles de l’INRS, révélait que « les immigrants qu’on a sont très scolarisés et demandeurs d’activités pour leurs enfants. Ce sont de grands consommateurs de services ».

liaison_s1.jpg

Ariane Lelièvre-Mathieu, bibliothécaire, est l'agente de liaison à Montréal-Nord.

Les bibliothèques de quatre arrondissements participent ainsi au projet: celles d’Ahuntsic-Cartierville, de LaSalle, de Montréal-Nord et de Villeray– Saint-Michel –Parc-Extension.

Une offre adaptée

Chaque arrondissement comporte ses propres défis. Par exemple, dans Parc-Extension, on sait qu’une centaine d’ethnies parlant une quarantaine de langues maternelles différentes se côtoient, malheureusement parfois en vase clos. Dialoguer avec un panorama culturel si vaste demande une stratégie adaptée.

Concrètement, les agents de liaison, des bibliothécaires de formation, parlent aux organismes communautaires qui connaissent les différentes communautés de l’intérieur afin d’établir des partenariats et recruter la clientèle à même son milieu de vie (commerces, buanderies, etc.).

liaison_s2.jpg

Plusieurs nouveaux arrivants participaient à l'atelier donné par Jeanne Niwemsura le vendredi 15 septembre.

Cela permet ainsi de promouvoir les services des bibliothèques et d’organiser moult activités : animation pour favoriser le dialogue interculturel et briser l’isolement, tricot, activités familiales, heure du thé, ateliers de francisation, etc.

Services gratuits

Ces initiatives permettent de changer les perceptions chez les immigrants : la bibliothèque n’est pas un lieu fermé, elle leur permet de connaître les services qui sont à leur disposition, gratuitement, tout au long de leur parcours d'intégration, mais aussi tout le long de leur vie.

Depuis longtemps lieux de rencontre, milieux de vie et espaces d’apprentissage, les Bibliothèques de Montréal jouent un superbe rôle supplémentaire, grâce entre autres aux agents de liaison: celui d’outil d’intégration, d’inclusion et de développement social !