Un site Web de la Ville de Montréal
Vivre ma ville
Le Mile-End a un nouvel espace collaboratif

L’Aire commune, un espace collaboratif vivant

De midi à… très tard
Publié le
15 juin 2018
Milieu de semaine, cœur de la journée, 24 °C, un soleil bien présent et un vent encore plus assumé. Elles sont une trentaine de personnes à travailler à l’extérieur à Aire commune, un espace de travail collaboratif gratuit dans le Mile-End, qui est aussi l’hôte de nombreux événements sociaux et culturels.

À l’ombre d’un parasol, sur l’une des nombreuses tables de pique-nique qui constellent l’endroit, deux portables se font dos alors que leurs propriétaires se font face.

« Je travaille dans un bureau à côté, et j’ai choisi de continuer mon projet ici pendant une heure ou deux, question de profiter du beau temps », dit Émilie.

Véronique, travailleuse autonome, aime quant à elle sortir de la solitude des quatre murs de son appartement pour écrire ici : « Ça change le mal de place, disons ! »

Aire commune

Toutes deux peuvent venir poser leur ordinateur à Aire commune gratuitement, tous les jours, et profiter d’espaces de travail et de wifi dans une ambiance décontractée. Aucune obligation de consommer ne leur pèse dessus, bien qu’un bar, une cantine et un café soient sur place.

Sortir et rencontrer

L’Aire commune du Mile-End a tout d’un concept éphémère, mais qui semble là pour durer. Ses six cofondateurs, dont Philippe Meunier et Émilie Wake, bien connus dans le milieu de l’événementiel, envisagent de lancer un second projet pilote dans le Quartier de l’innovation, voire d’exporter l’idée dans d’autres grandes villes.

« Au Québec, l’été, les gens ont besoin de sortir! Et comme ça, on favorise les rencontres entre professionnels : moins de travail en silo », disait Philippe Meunier à l’ouverture.

Aux tables voisines, des duos planchent sur un même dossier ou s’échangent des regards d’encouragement de temps en temps. Certains ont troqué le café d’usage pour une limonade ou une bière de fin de journée. Plus loin, dans l’une des deux salles qui ont pris vie dans des conteneurs, se tient une rencontre d’équipe, qui serait « plus créative » dans pareil contexte, aux dires des participants. Sur la scène où s’animait une séance de yoga plus tôt, certaines personnes travaillent allongées sur un bean bag. D’autres, occupant les hamacs géants du site, ne semblent prétendre à aucune motivation professionnelle.

Transformation le soir dans l'Aire commune

Découvrir et ventiler

On entend jouer la chanson Too Young to Burn de Sonny and the Sunsets, ce qui indique que la soirée — et sa liberté — s’installe tranquillement. Les commandes au bar se font plus nombreuses, la foule se densifie, le volume monte et les échanges ne décortiquent plus les enjeux d’un échéancier. Ce soir, un 5 à 7 est au programme. Le lendemain, ce sera plutôt un atelier de danse.

« Nous, on se rejoint ici après le travail », dit un petit groupe, dont les jeunes enfants s’en donnent à cœur joie.

Quoi : Un espace de travail et de rassemblement

Où : Au coin de la rue Bernard et de l’avenue de Gaspé dans le Mile-End

Quand : Jusqu’au 21 septembre

Combien : Gratuit