Un site Web de la Ville de Montréal
Vivre ma ville
Serre du Quartier nourricier

Au printemps, on sème

Tout ce qu’il faut savoir sur les semences
Publié le
5 avril 2018
Le printemps arrive, l’appel à la nature se fait sentir. Mais avant de mettre les mains dans la terre, quelques trucs de jardinage s’imposent. Rencontre avec un expert en agriculture urbaine.

Pasquinel, horticulteur, nous ouvre les portes de la serre communautaire du Quartier nourricier. L’endroit est lumineux, verdoyant; la température rappelle les beaux jours de l’été. Nous sommes tout ouïe pour quelques secrets sur la plantation de semis.

« Le printemps arrive, on a hâte de planter nos semences à l’intérieur. On passe à l’action et on se rend compte rapidement que l’on a semé beaucoup… pour le petit espace extérieur qui les accueillera. »

Espace, luminosité, date de transplantation… plusieurs choses doivent être prises en compte pour bien réussir vos semis.

Semis d'avril

On se fixe des objectifs

« Avant d’acheter des semis, il est important de se fixer des objectifs. Est-ce que l’on veut apprendre à semer ou si l’on veut être productif? Est-ce qu’on est en mesure de cultiver dans la terre, de quel espace on dispose pour la transplantation? »

Que vous ayez un potager en pleine terre ou un bac sur votre balcon, une orientation plein soleil ou un petit coin ombragé, on se projette à la fin du printemps, lors de la transplantation de vos plants. Laitues, tomates, concombres, certains plants développent plus de racines et ont besoin de plus d’espacement. Il faut donc penser à la profondeur des bacs ou des jardinières qui les accueilleront. La clé de la réussite est donc une bonne planification.

…et on cultive sa patience

Serre du Quartier nourricier

Il vaut mieux attendre un peu avant de partir vos semis pour que vos plants soient les plus beaux possible lors de la transplantation à l’extérieur. Le calendrier de semis des légumes d’Espace pour la vie est très pratique pour respecter les dates de plantation.

« À Montréal, on sème les légumes à l’intérieur à la mi-avril. Il est inutile de semer plus tôt puisque les plants s'étiolent facilement et deviennent trop âgés pour être transplantés. »

Une fenêtre très lumineuse est intéressante pour le développement de vos plants; si vous voulez passer à l’étape de production, mieux vaut s’équiper minimalement.

Profiter des ateliers gratuits

Vous vous êtes fixé des objectifs réalistes, vous avez planifié l’espace de jardinage qui accueillera vos plants, vous vous demandez combien de semences vous devez planter dans votre plateau multicellules.

Mais vous vous posez toujours quelques questions. Certains éco-quartiers et organismes offrent des ateliers gratuits pour bien démarrer vos semis.

Au final, l’important c’est d’essayer, d’observer et de s’amuser! Bonne saison de jardinage.

ZOOM sur le Quartier nourricier

Micropousses, aromates, mesclun, des aliments frais sont cultivés dans la serre depuis mars 2017.  Plus de 7 000 plants potagers ont été produits dont 1 000 ont été données à la communauté. Plus qu'un lieu de production, la serre est donc aussi un espace d'apprentissage et de partage.

Des événements citoyens autour de l'alimentation et de l'agriculture urbaine y sont organisés, des ateliers de formation et des activités pour les élèves des écoles et des groupes communautaires sont offerts. Des jeunes en difficultés y vivent une expérience de travail enrichissante et les citoyens apprennent les rudiments de l'agrobiologie.