Legs Bonaventure
une entrée de ville repensée

Entrée de ville repensée, démolition d’une autoroute sur pilotis, trame urbaine retissée, nouveaux lieux publics, œuvres d’art public monumentales… Voilà, en quelques mots, les composantes du projet Bonaventure.
Ce nouveau boulevard urbain, situé entre le milieu du canal de Lachine et la rue Notre-Dame – là où les voies rapides prennent fin – se distingue par son esthétique et la qualité de ses aménagements.

Un nouveau visage

Ce nouveau boulevard urbain, faisant suite à la démolition de l’ancienne autoroute sur pilotis, se distingue par son esthétisme et la qualité de ses aménagements. Il retisse la trame urbaine entre deux quartiers autrefois isolés l’un de l’autre. Les piétons pourront dorénavant déambuler librement dans un environnement sécuritaire, le long d’une séquence de lieux publics agrémentés de plus de 300 arbres.

Cette opération d’envergure renouvelle l’une des entrées majeures du centre-ville, en lui conférant un caractère à la fois convivial, fonctionnel et prestigieux. Celle-ci sera également ponctuée de deux œuvres d’art public d’importance.

L’œuvre Source, de Jaume Plensa

En créant Source pour le 375e anniversaire de Montréal, Jaume Plensa a voulu tenir compte de l’importance de l'eau dans l'histoire de la ville, tant pour le commerce que pour l'immigration et les communications dans l’édification de Montréal. L’œuvre représente également les racines de l'énergie et de la vitalité d'une métropole : ses habitants et leurs diverses origines, la fluidité et la créativité des idées, les cycles de mouvement et renouvellement. Source est également un emblème de la riche histoire de Montréal qui prend racine chez les Peuples autochtones.

Vidéo de l’installation de l’œuvre Source

L’œuvre Dendrites, de Michel de Broin

Les « dendrites » sont les projections ramifiées du neurone, qui propagent les stimulations cérébrales; le terme est dérivé du grec dendron, qui signifie « relatif aux arbres ». Les sculptures reproduisent ce phénomène microscopique à l’échelle du paysage, tout en rappelant les fûts de grands arbres. Les visiteurs pourront y grimper, symbolisant le désir d'ascension de l'homme et sa volonté de créer son propre point de vue sur le monde.

Vidéo de l’installation de l’œuvre Dendrites

Un projet primé !

Grâce à la durabilité, à l’attrait et aux fonctionnalités régénératives de ses aménagements paysagers, le Projet Bonaventure a reçu la toute première certification SITES au Canada, en mai 2018.

La certification SITES est une attestation émise par le Green Business Certification Inc. (GBCI) de Washington, D.C.

SITES est applicable à un large éventail de projets, notamment les parcs nationaux, les jardins, les rues, les lieux publics urbains ainsi que les projets de construction résidentielle, commerciale et institutionnelle.

Les critères mis de l’avant par la certification visent notamment à :

  • réduire la demande en eau ;
  • filtrer et à réduire les rejets à l’égout lors d’épisodes de pluie intense ;
  • réduire la consommation d’énergie ;
  • améliorer la qualité de l’air et la santé publique en général ;
  • augmenter les occasions d’activités récréatives extérieures.

Le saviez-vous ?

  • 47,000 tonnes de béton ont été retirées à la suite de la démolition de l’ancienne autoroute sur pilotis
  • 300 arbres et plusieurs végétaux ont été plantés pour verdir l’entrée de ville
  • 2 tables de tennis de table permanentes
  • 1 aire de jeux pour enfants de 0-5 ans et de 6-12 ans est offerte aux plus jeunes
  • 1 espace d’exercice pour s’entraîner à l’extérieur
  • Des chaises longues et des tables de pique-nique pour se détendre

Connaissez-vous l’histoire du site Bonaventure ? [PDF]

Ce projet bénéficie de la contribution financière de la Ville de Montréal et du Gouvernement du Québec.
Investissement de la Ville de Montréal : 103,6 M$
  • Projet Bonaventure.
  • Projet Bonaventure.
  • Projet Bonaventure.
  • Projet Bonaventure.
Photos : Ville de Montréal et David Giral